Tout savoir sur les plantations de salades

La salade est l’un des aliments les plus prisés et les plus consommés au monde. On l’apprécie en effet pour sa texture moelleuse et son goût exquis, procurant à cet effet une sensation de bien-être à la mastication. 

Une telle structure et une telle saveur sont les fruits d’un travail méticuleux au niveau de la plantation, l’entretien et même la récolte des salades. Mais que faudrait- il savoir sur la plantation des salades ?

Comment planter des salades?

Choisissez et préparez l’emplacement de vos salades

La culture des salades peut s’effectuer en plein air ou encore sous châssis ou sous tunnel. Pour débuter, préférez la culture en plein air : Choisissez un emplacement ensoleillé ou à mi-ombre, bénéficiant d’un sol modérément riche, frais et humifère. 

À l’aide d’un croc, ameublissez légèrement le sol en surface sur 5 à 10 cm de profondeur. Profitez-en pour incorporer du compost ou un peu de fumier.

Repiquez les plants de salade en mottes

Pour planter des salades, aidez-vous d’un cordeau pour tracer des lignes régulières que vous espacerez de 30 à 40 cm. Faites tremper les jeunes plants à repiquer une dizaine de minutes dans l’eau.

Avec une pelle à terreau, faites un trou peu profond (quelques centimètres suffisent) puis arrosez. Déposez la motte dans le trou en veillant à ne pas enterrer les feuilles. 

Rebouchez le trou en ramenant la terre autour du plant, toujours sans enterrer les feuilles. Tassez du bout des doigts et arrosez copieusement avec la pomme de l’arrosoir. Procédez de manière identique pour tous les plants, en les espaçant :

  • de 20 à 30 cm pour les laitues ;
  • de 30 à 40 cm pour les chicorées et les scaroles.

Connaître le lieu de plantage idéal car vous ne pouvez pas semer ce légume là où bon vous semble. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter des experts.

Comment entretenir les salades ?

L’arrosage des salades est la base permettant d’éviter qu’elles montent en graines de façon bien trop rapide, qu’elles soient amères ou encore qu’elles soient dures sous la dent. Il est donc vivement recommandé de mettre en place des arrosages réguliers mais également suffisamment conséquents.

En premier lieu, les salades ne se plantent pas n’importe où : elles ont besoin d’un sol profondément ameubli mais non retourné à la pelle-bêche, d’une part, et d’un apport de compost bien décomposé, d’autre part.

Par ailleurs, les salades ont besoin de soleil puisque la photosynthèse est indispensable à leur développement et à leur couleur verte, mais le soleil écrasant du plein été n’est pas forcément bénéfique : vous pouvez leur choisir un espace du jardin qui se trouve ombragé en début d’après-midi ou les ombrer légèrement quand le soleil estival est à son zénith, en les recouvrant de cagettes à l’envers.

Quoi qu’il en soit, les salades ont besoin d’eau et l’arrosage qui leur sied le mieux n’est pas le plus économique car elles préfèrent l’arrosage par aspersion, leur permettant d’absorber l’humidité également par leur système aérien

Oubliez l’arrosage au goutte à goutte ! L’arrosage aérien qui consomme plus d’eau a aussi le désavantage de favoriser l’apparition de mauvaises herbes puisqu’il est moins ciblé.

Par contre, les salades étant très peu sensibles aux maladies cryptogamiques, à part le brémia des laitues, cet inconvénient a moins de conséquences ici. N’oubliez pas que l’arrosage doit se faire soit tôt le matin, soit le soir.

On dit qu’un binage vaut deux arrosages : binez régulièrement vos salades, vous supprimerez ainsi les adventices et vous rafraîchirez en même temps le sol.

Comme pour bien d’autres légumes-feuilles, le paillage est indispensable pour éviter que les mauvaises herbes envahissent mais également pour conserver un sol frais.

Préférez des paillages fins comme les tontes de pelouse de 4 à 5 centimètres d’épaisseur. Et puis plantez vos salades proches les unes des autres afin qu’il ne reste que peu d’espace entre elles en grandissant.

Comment récolter des salades?

Récoltez vos salades de préférence dès qu’elles atteignent leur plein développement. Quand elles sont bien formées, grosses et surtout lorsque le cœur de celle-ci a atteint une bonne taille ! 

Elles doivent aussi être de couleur verte très tendre et les feuilles doivent être longues, arrondies au sommet, ou bien ondulées. Or il n’est pas toujours facile de savoir quand les salades sont prêtes pour la récolte. Les salades seront bonnes à cueillir après un temps variable, selon la variété et la saison.

Généralement les salades pommées, comme la laitue pommée et la laitue iceberg, se récoltent quand le cœur est volumineux et dur au toucher.

Alors que, les laitues de printemps se récoltent de la fin avril au mois de mai contrairement à la laitue d’hiver, qui se récolte environ sept mois après leurs semis.

Remarque. Il est aussi important de savoir que la salade se forme et germe très vite et croît en quelques semaines seulement. La récolte de cette dernière, s’effectue alors au fur et à mesure des besoins car de nouvelles feuilles apparaissent sans cesse tout au long de l’année.

Récoltez vos salades de préférence dès qu’elles atteignent leur plein développement. Quand elles sont bien formées, grosses et surtout lorsque le cœur de celle-ci atteint une bonne taille ! 

Comment conserver les salades ?

Créer un choc thermique

Pour réveiller votre salade et lui donner du peps il faut la plonger dans l’eau tiède. Au bout d’une petite minute, enlever l’eau et la remplacer par de l’eau glacée, attendre cinq minutes. 

Ensuite, il vous suffit de rincer la salade en la replongeant cinq minutes dans un mélange (eau + une cuillère à soupe de vinaigre blanc). Pour finir, essorez-la, Cette astuce simple permet de réhydrater rapidement une salade fanée. Compter un ou deux jours de conservation supplémentaire grâce à cette astuce.

Éplucher feuilles après feuilles

Pour conserver sa salade au moins une petite semaine il faut couper la base de la salade (à la main car sinon la lame du couteau va avoir un effet oxydant) séparer les feuilles et les laver, les disposer dans un torchon et mettre le tout au frigo. Pour que cette astuce soit efficace, il est nécessaire de la réaliser le jour de l’achat du légume.

Conserver la salade avec du papier film

Pour ceux qui n’ont pas le temps, aucun souci, cette astuce très simple et rapide se réalise en deux minutes !

Il vous faut un cul de poule et du film plastique. Placer la salade dans le cul de poule ou un saladier et recouvrir d’une fine feuille de papier film. Ranger la salade dans la partie la moins froide de votre frigo et c’est fait.

Conserver la salade avec un sac plastique

On continue dans les astuces express et efficaces avec pour seule nécessitée : un sac plastique ! Y déposer la salade, souffler dedans pour le remplir d’air, refermer aussitôt et on conserve le tout au frigo.