Comment avoir une terrasse en bois ?

Le bois est sans doute l’élément qui évoque le plus d’élégance surtout s’il est utilisé pour fabriquer une terrasse. Non seulement il s’agit d’un matériau noble mais il procure également un maximum de chaleur.

Par ailleurs, il est facile de construire une terrasse en bois avec les bonnes techniques. Que vous ayez un petit ou grand budget, il suffit d’être un bon bricoleur pour la réussir.

Préparation du terrain

L’emplacement est la première chose qui mérite réflexion avant de construire une terrasse en bois. Ainsi, pour avoir l’emplacement idéal, vous devez prendre en compte l’orientation en fonction des conditions climatiques.

En effet, les heures d’ensoleillement ne sont pas les mêmes sur toutes les faces d’une maison, alors que la raison pour laquelle vous construisez une terrasse est de pouvoir profiter du soleil.

Il en est de même pour le vent. Vous devez éviter d’être trop fréquemment exposé à ce dernier.

Par la suite, vous devez bien étudier l’envergure de votre terrasse. Effectivement, vous devez avoir une place suffisante pour disposer les meubles comme un canapé d’angle ou un banc de jardin.

A cela, vous devez ajouter une table et des chaises si vous envisager de dresser une salle à manger en plein air.

Surtout, il ne faut pas oublier les éléments de décoration comme les pots de fleurs ou autres. De ce fait, il est nécessaire d’établir par anticipation un aménagement qui vous permettra de ne pas vous sentir encombré.

A côté de cela, l’écoulement de l’eau de pluie est un concept qui doit être examiné en profondeur. En réalité, le terrain doit avoir un minimum de pente. Dans ce cas, le côté du mur de la maison doit être le point qui est le plus haut.

De cette façon, votre terrasse ne va pas accumuler les eaux pluviales. Dans le cas contraire, celle-ci va abîmer la structure en bois.

Les caractéristiques du support

La préparation du support qui va accueillir la terrasse est cruciale. En effet, la solidité et la stabilité de votre terrasse va en dépendre. Il existe plusieurs paramètres qu’il faut prendre en compte en fonction du type de sol sur place.

En sollicitant l’aide d’un professionnel, vous allez savoir exactement la technologie qui est adaptée à votre terrain. Il peut s’agir de graviers mélangés avec du sable, d’une dalle en béton, des plots de fixation qui peuvent être en bois ou en PVC et d’un étalement de géotextile.

En ce qui concerne les lambourdes, elles doivent avoir un taux d’humidité qui s’adapte au climat de votre région. Étant trop humide ou trop sèche, la structure pourrait ne pas être stable.

Par ailleurs, celle-ci pourra se contracter ou dilater lorsqu’elle sera exposée aux intempéries. Les caractéristiques des lames de bois doivent être exactement les même.

Les matériaux de construction

La qualité des matériaux de construction va également être déterminante sur la résistance de votre terrasse. Pour que les travaux puissent bien se passer, il est mieux de réunir tous les matériaux nécessaires dès le début.

Ainsi, pour la construction de la structure en général, vous allez avoir besoin soit d’un kit terrasse bois, soit de lames de platelage bois.

Notons que le premier cas est plus économique et pratique. Seulement, vous devez vous conformez aux dimensions et aux matériaux que les magasins vous proposent.

A propos des lambourdes, vous devez choisir la classe 3 ou plus. Notons que les lambourdes sont des poutres perpendiculaires qui sont soutenues par des lames.

D’ailleurs, celles-ci doivent être complétées avec les fixations. Pour avoir des découpes précises, il vous faut une scie circulaire. Cette dernière va accélérer votre vitesse de travail en plus d’une qualité irréprochable

Ajoutez à cela un mètre et un crayon pour prendre les mesures et les reporter sur les pièces de bois.

Par la suite l’assemblage des différentes pièces se fera avec une visseuse et une perceuse. Notons que les vis doivent être suffisamment longues pour qu’elles puissent traverser les lames et les lambourdes.

En dernier lieu, vous aurez besoin d’un redresseur de lames. Celui-ci va vous permettre de rectifier les lames de bois qui sont cintrées.

Les étapes pour construire une terrasse en bois

Avant de commencer, vous devez choisir entre 4 types de terrasses, à savoir la terrasse de plain-pied, sous auvent, surélevée ou le toit-terrasse.

  • Préparer et poser les lambourdes

Premièrement, vous allez découper les lambourdes avec une scie circulaire de manière à avoir une longueur adéquate en fonction du type de votre terrasse. Avec les formes traditionnelles en rectangle ou en carrée, vous pourrez facilement les manier.

Tandis que si votre terrasse a une forme personnalisée ou compliquée comme en hexagone ou en rond, vous devez être extrêmement précis et minutieux. Vous allez par la suite les fixer sur les plots en utilisant les fixations intégrées.

Notons qu’il est mieux de procéder une à une car vous devez installer les fixations dans le béton tout en ajustant l’ensemble.

  • Découper et poser les lames de bois

Pour cet étape, vous allez procéder de la même manière pour les lames que pour les lambourdes, à savoir les dimensionner avant de les découper.

Ensuite, vous allez utiliser une visseuse pour fixer les lames une à une sur les lambourdes. Dans le cas où votre bois est une essence particulièrement dure, il est mieux de pré-percer les lames.

Ceci va vous permettre de ne pas faire trop d’efforts lors de la fixation. D’ailleurs, vous pouvez opter pour un système de fixation invisible qui va donner plus de charme à votre terrasse.

Pour éviter que les lames soient cintrées, vous allez utiliser le redresseur de lames. En maintenant une pression sur les lames, cet outil va vous permettre de visser facilement et précisément. Vous allez procéder de la même manière pour l’installation de toutes les lames.

Cependant, vous devez les espacer de 3 mm au minimum. Cet espace va leur permettre de gonfler ou de dégonfler à mesure que le niveau d’humidité change.

  • Traiter le bois

Dès que vous avez fini de poser tous les éléments de votre terrasse, la phase de traitement est la dernière étape. Notons que l’application va se faire avec un pinceau plat.

Sachez que tous les types de bois n’ont pas besoin d’un traitement spécifique. Effectivement, ceux qui sont imputrescibles, comme le bois composite, n’en ont pas besoin.

Contrairement aux essences plus fragiles comme les résineux qui nécessitent l’application d’un saturateur pour pouvoir supporter les aléas climatique de l’extérieur.

Le prix d’une terrasse en bois

Si vous installez vous-même votre terrasse en bois, vous n’allez dépenser que le prix des matériaux. Pour cela, le m2 des lambourdes coûte 10 euros et le m2 des lames de bois coûte entre 25 à 40 euros.

A part ces pièces principales, le redresseur de lames coûte entre 100 et 150 euros. Puis, le prix d’une scie circulaire de premier choix, d’une visseuse ou d’une perceuse est entre 80 et 100 euros pièce. A côté de cela, une boite de vis à bois pour les lames contenant 150 pièces coûte 15 euros.

Cependant, pour un projet de terrasse de grande envergure ou de forme particulière, il est mieux de consulter un professionnel. Ainsi, votre structure sera entre de bonne main en termes de sécurité et de solidité. Dans ce cas, le tarif va dépendre du type de terrasse et des caractéristiques du terrain.