Comment agencer les différents espaces de son jardin ?

Aménager un jardin permet d’harmoniser l’ambiance entre les différents espaces, chaque lieu doit avoir sa propre fonction.

Il existe plusieurs astuces vous permettant de diviser votre terrain, sachant que l’agencement doit se faire en fonction des caractéristiques du jardin : par exemple un jardin plat n’aura pas le même aménagement qu’un jardin en pente.

Même s’il est recommandé de bien réfléchir avant d’aménager un jardin, un peu d’imagination et de créativité ne feront pas de mal.

Déterminer les différents espaces dans le jardin

Avant de passer à l’agencement des différents espaces dans votre jardin, il faut d’abord déterminer ce dont vous avez besoin.

De manière générale, un jardin est composé d’une terrasse pour se détendre et d’un espace de divertissement pour vos enfants, mais chacun peut ajouter d’autres activités en fonction de ses envies.

Étant donné qu’il s’agit d’un jardin extérieur, l’espace vert doit être suffisamment grand, vous pouvez notamment avoir un potager : cela vous donnera la possibilité de manger des plats sains et frais tous les jours ; certains voudront même un poulailler.

Lorsque vous avez déterminé les différents espaces, vous devez définir la surface à attribuer à chacun. Il est indispensable de considérer la superficie totale du terrain lors de la division, cela va vous permettre de réaliser un agencement structuré et équilibré.

Établir une circulation entre les différents espaces du jardin

La circulation entre les différents espaces de votre jardin doit être fluide, il convient également de penser au passage d’un espace à l’autre en les reliant entre eux.

La meilleure façon de structurer les espaces dans un jardin est d’aménager des allées, ces dernières se divisent en deux types : il y a d’abord l’allée principale qui relie le portail à la porte d’entrée, puis les allés secondaires qui vont établir un lien entre les différents espaces.

Vous avez le choix entre deux formes d’allées, le choix va se faire en fonction de la superficie du terrain :

  • Si votre jardin est étroit, les allées doivent être rectilignes car cela mettra en valeur les points focaux tels qu’un arbre, une fontaine ou une statue.
  • Les allées peuvent être en courbe dans un jardin spacieux. Cette forme est plus romantique et artistique, et crée un effet de surprise au cours d’une balade à travers les différents espaces. Attention, vous ne devez pas en abuser ni forcer l’obtention de la courbe, cela va tendre vers un effet de désordre assuré.

Les allées doivent avoir au moins 1,5 m de largeur afin de permettre le passage de deux personnes se tenant côte à côte ; un fauteuil roulant pourra également y circuler aisément.

Agencer les différents espaces d’un jardin en fonction des caractéristiques du terrain

L’agencement des différents espaces dans le jardin sera différent d’un terrain à l’autre, vous devez ainsi être vigilant lors du choix de l’aménagement afin de créer un environnement esthétique.

  • Agencement d’un terrain plat

Lorsque le terrain est plat, il suffit de créer une allée entre les différentes zones, puis créer des cheminements secondaires entre les allées principales afin de faciliter le passage d’un espace à l’autre.

  • Agencement d’un terrain en pente

Pour un terrain en pente, vous devez installer des escaliers entre les différents niveaux. La terrasse devra être placée en hauteur, et l’espace vert sera placé sur un niveau plus bas. Si la pente est trop raide, il vous faut un mur de soutènement pour éviter les écroulements.

Choisir entre les différents types de structures pour séparer les différents espaces dans son jardin

La séparation entre les différents espaces de votre jardin peut différer en fonction du matériau choisi, certains seront plus pérennes que d’autres ; il existe même des matériaux qui vous donneront la possibilité de clôturer chaque espace.

Nous vous conseillons de visiter le site www.la-cloture-francaise.fr pour avoir une idée sur les différentes clôtures que vous pouvez avoir dans votre jardin.

  • Les murets

La fonction principale d’un muret est de soutenir afin de préserver la stabilité des différents niveaux dans le jardin, et de délimiter des espaces. Le muret peut être considéré comme une clôture pour votre jardin, qu’il ait une hauteur assez haute ou moyenne.

Si vous utilisez le muret pour clôturer un jardin potager, il convient d’ajouter un portail. Cela est également valable pour l’espace enfant, la clôture et le portail assurent leur sécurité.

  • Les gabions

Les structures en gabion sont très en vogue actuellement, cette délimitation se retrouve souvent dans les jardins contemporain. Il s’agit d’une cage métallique dans laquelle vous allez mettre des pierres ou des galets.

  • Les poutres

Vous avez le choix entre des poutres en bois ou en pierres.

La structure peut être installée dans des allées rectilignes pour les emplacements horizontaux, puis habillée avec des pots de fleurs. Vous pouvez toutefois opter pour des poutres verticales, dans ce cas vous devez intercaler chaque pièce avec du treillage ou des plantes.

  • Les arches

La délimitation de l’espace dans votre jardin ne se fait pas seulement avec une structure au ras du sol, vous pouvez très bien créer une structure aérienne. Les arches délimitent très bien chaque étendue de terre lorsqu’elles sont installées avec des haies.

  • Les pergolas

Les pergolas sont des structures en dur surplombant un espace particulier dans votre jardin. Elles sont surtout choisies pour offrir une zone d’ombre à une terrasse ou un espace détente dans le jardin ; vous pouvez toutefois l’utiliser pour couvrir l’espace de jeux des enfants, ils pourront ainsi s’amuser même si le temps est capricieux.

Pour créer la zone d’ombre, le toit de la pergola peut être garni avec des plantes grimpantes ; vous pouvez également mettre en place une voile d’ombrage ou des canisses.

Végétaliser les structures séparant les différents espaces dans son jardin

Il n’y rien de plus jouissant qu’un jardin végétalisé, où les plantes peuvent habiller les structures entre les différents espaces en guise d’ornementation.

Il s’agit également d’une barrière naturelle donnant du charme et de la fraîcheur à votre espace extérieur.

Les plantes grimpantes sont idéales pour camoufler le côté brut des structures en pierres comme le muret ou le gabion. Les variétés les plus prisées sont le lierre, l’hortensia grimpant et la vigne vierge.

Si vous mettez en place un support, vous pouvez installer des rosiers grimpants, du jasmin, des chèvrefeuilles ou encore de la glycine. Les supports peuvent être des treillages en bois ou des fils en métal.

Ces plantes peuvent également couvrir le toit d’une pergola.

Si vous avez choisi des poutres verticales, l’espace entre chaque pièce pourra être comblé avec des plantes vivaces et des arbustes.

Enfin, les arches peuvent être agrémentées avec des plantes à feuillages décoratifs comme le fruit de la passion, le kiwi ou le raisin.