La courge cireuse

Les amoureux des plantes et du jardinage ne peuvent passer à côté de la culture de la courge cireuse. Il s’agit d’une espèce originaire de la Nouvelle-Guinée. Elle a longtemps disparu de la surface de la Terre, pour aujourd’hui faire son grand retour. Très réputée depuis quelques années dans le Sud et le Sud-Est chinois, ainsi que dans le nord-est du Laos, la courge cireuse tend à convaincre de plus en plus de particuliers. Nécessaire aussi bien pour les repas que dans la médecine traditionnelle, elle a plusieurs vertus. Focus sur les essentiels à savoir sur cette plante.

Description de la courge cireuse

La courge cireuse est une plante faisant partie de la famille des cucurbitacées. Elle ressemble quelque peu à la courge classique.

  • Les attraits physiques

Si ce n’est qu’elle peut atteindre facilement les 6 mètres de long, c’est une plante grimpante ou rampante, qui peut apporter un certain style à votre aménagement.

La courge cireuse est facile à reconnaître. Elle est unique en son genre avec ses feuilles de grande taille et avec des nervures palmées.

  • Que dire des fruits ?

Pour ce qui est de ses fruits, ils se présentent sous différentes formes. Certains sont sphériques, d’autres ovoïdes, ou cylindriques ou encore allongées. En règle générale, ces derniers font dans les 80 cm de longueur et 25 cm de diamètre. En fonction de vos envies et de vos utilisations, ils peuvent être cueilli très jeunes, quelques semaines après la saison des floraisons ou alors très mûrs.

Pour information, les fruits arrivés à maturité s’identifient par leur couleur fluorescente, leur texture croquante et leur chair blanche.

  • Les détails nutritionnels de la courge cireuse

La courge cireuse est peu calorique. Elle ne renferme que 0.2 g de lipides, dont 0 g d’acides gras saturés. C’est le must des légumes pour ceux qui souhaitent faire un régime détox ou simplement se nourrir autrement afin de prendre soin de leur silhouette.

Pour information, la valeur calorique de la courge cireuse est de 13 pour 100 grammes. Dans ce taux, vous avez 0 mg de cholestérol, 111 mg de sodium, 6 mg de potassium et 3 g de glucides ainsi que 0.4 g de protéines.

Appelé aussi plante du futur, elle est très utiliséee dans la médecine traditionnelle. Sa renommée fulgurante de ces dernières années est aussi due à sa sainteté.

courges

Réussir une culture de courge cireuse : comment faire ?

Dans le langage courant, la courge cireuse est aussi appelée courge creuse, courge vietnamienne ou pastèque de Chine. De nos jours, plusieurs personnes se lancent dans sa culture. Et pour cause, cette démarche est pratiquement inratable, même pour ceux qui n’ont pas la main verte. Ce genre d’espèce dans votre jardin potager apporte une diversité certaine dans celui çi.

Néanmoins, il importe de souligner que réussir une culture de courge cireuse nécessite quelques connaissances de base. En voici quelques-unes.

  • La plantation proprement dite

La culture de la courge cireuse se fait en semis. Généralement, on conseille au particulier d’attendre la saison entre avril et mai pour ce faire. Ainsi, vous aurez une floraison dès le mois de juillet jusqu’en septembre. La récolte se fera entre août et octobre.

Il semble être nécessaire de souligner que la courge cireuse a besoin d’un sol riche en humifère pour se développer. Lors de la préparation du terrain, vous allez devoir l’acidifier un peu.

Un bon drainage sera de rigueur. Cette espèce n’apprécie pas trop les eaux stagnantes. Cela favorise la prolifération des insectes et des maladies.

Pour le semis, vous aurez besoin de graines. Que ce soit pour une culture intérieure ou extérieure, la technique optimale est de placer directement des graines par godet. Un espace de 1 m entre chaque graine sera nécessaire afin de permettre à la plante de se développer simplement. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une plante rampante. En ce sens, vous devez disposer d’un espace suffisant pour accueillir ses 6 m de long.

  • L’entretien des plantes

Comme pour n’importe quelle espèce, la courge cireuse a besoin d’entretien minutieux. Avoir la main verte nécessite un investissement personnel dans le jardin.

Par exemple, cette espèce a particulièrement besoin d’eau. Il est donc de mise de l’arroser abondamment tous les jours. Mais attention, l’arrosage doit se faire au niveau des pieds et non des feuilles.

En outre, rajouter de l’engrais en hiver et au printemps est nécessaire pour le bon développement de votre courge cireuse. Il s’agit d’une plante extrêmement gourmande. Elle apprécie les sols riches.

Mais attention, la courge cireuse n’est pas une plante à tailler. Il vous suffit de pincer régulièrement ses tiges si vous souhaitez en limiter le développement.

  • Les maladies à éviter

La courge cireuse est la zone de prédilection de certains insectes et maladies. Vous devez particulièrement faire attention à ce genre de détail. Il en va de la qualité de votre jardin potager. On parle entre autres de l’Oïdium, l’anthracnose et les pourritures de fruits. Certains nuisibles apprécient particulièrement la pastèque de Chine, et notamment les mouches à fruits et la chrysomèle rayée du concombre.

Quelques astuces afin de limiter leur apparition sont données sur le Net. Mais en règle générale, avec une bonne exposition et un bon drainage de sol, vous augmentez les chances de réussite de votre culture.

nourriture avec courge

Quelques préparations à base de courge cireuse

La courge cireuse est utilisée de bien des manières dans la vie quotidienne. Certains s’en servent en tant que légume. Il n’y a rien de tel pour un régime sain afin de perdre quelques kilos superflus. Il s’agit en effet d’un légume sain et peu calorique, très apprécié dans les régimes détoxs.

Cependant, il est aussi à noter que cette variété de courge est particulièrement appréciée dans la médecine traditionnelle chinoise.

Quoi qu’il en soit, généralement, elle est servie en forme de soupe ou avec de la sauce soja. Ce sera un moyen comme un autre d’apporter un peu d’originalité dans les repas.

  • La soupe à la courge cireuse

Pour la soupe à la courge cireuse, vous aurez besoin de 400g de courge, 5 tiges de coriandre avec des feuilles, de quelques pincés de poivres de Sichuan et d’une dizaine de crevettes.

Il faudra alors découper la courge cireuse et la vider. Après avoir préparé un mélange avec les ingrédients, vous devez les placer à l’intérieur d’une marmite et faire bouillir le tout. En fonction de vos envies, il est possible de déguster la soupe avec du riz ou simplement. À table !

  • La courge cireuse avec de la sauce soja

Pour ce qui est de la courge cireuse mijotée avec de la sauce soja, vous aurez besoin 600 g de courge cireuse, d’un oignon, de quelques cuillères à soupe de soja clair et de soja noir, d’une badiane, de l’huile végétale et du miel liquide ainsi que de quelques gouttes d’huile de sésame.  

Pour la préparation, vous devez vider la courge et découper la chair en petits morceaux. L’huile d’olive servira à cuire les oignons, les cubes de courge cireuse prédécoupée mélangée aux sauces soja et  la badiane. Il ne vous restera ensuite qu’à saler un peu la préparation et à présenter dans un grand bol. Bon appétit !