Le palmier pour balcon

Un palmier pour balcon peut être un véritable atout de charme pour votre aménagement d’extérieur. Il n’y a rien de tel qu’une touche naturelle de ce genre pour en souligner la beauté et y apporter une petite touche d’esthétisme et de convivialité.

Néanmoins, il ne suffit pas d’acheter et de planter n’importe quelle plante. Prendre votre temps pour faire le bon choix est primordial. Voici quelques conseils pour choisir et cultiver le bon palmier pour votre balcon.

Un palmier de taille optimal

Les palmiers sont connus pour leur taille exceptionnelle et pour leur touche exotique. Souvent difficile à faire vivre dans les endroits humides, depuis peu il se décline en plusieurs sortes. On ne parle pas uniquement des espèces. Il est ici question de hauteur et de circonférence.

Pour un palmier pour balcon, vous ne pouvez opter pour les plantes de grande taille qui nécessite plusieurs dizaines m2 pour se développer. Un palmier en pot est bien plus approprié. Et encore ici, diverses alternatives peuvent vous être proposées.

  • La fonctionnalité du balcon avant tout

La taille de votre palmier pour balcon doit prendre en compte la fonctionnalité de votre balcon. Il ne doit pas être trop grand afin que vous n’ayez pas de mal à agencer la pièce. Afin de profiter de votre espace, vous devez encore y mettre quelques meubles.

Sur le marché, vous avez plusieurs choix de palmier de petite taille. Si vous avez une terrasse au premier étage, opter pour un accessoire léger semble être nécessaire afin de limiter les risques en cas de chute. Néanmoins, si votre terrasse est au rez-de-chaussée, vous pouvez acheter un palmier de plusieurs mètres de diamètre. C’est le must pour un style exotique dans votre mise en place.

  • Prendre en compte la servitude de vue des voisins

Certes, un palmier pour balcon est d’un esthétisme à en faire pâlir les autres accessoires d’ameublement. Néanmoins, son choix et sa mise en place sont soumis à quelques normes légales. On parle notamment de la servitude de vue imposée à tout propriétaire.

Selon la loi, vous ne pouvez faire installer quelques accessoires que ce soit pouvant mettre en péril la vue de la propriété voisine. C’est valable pour les clôtures, mais aussi pour votre futur palmier. Si ce dernier empêche entre autres la lumière du soleil de pénétrer dans la maison d’à côté, les propriétaires de cette dernière sont en droit de demander son enlèvement.

feuilles de palmier

Les espèces les plus utilisées pour un aménagement de balcon

Parmi toutes les possibilités disponibles sur le marché, il est quelques palmiers balcons qui sont plus renommés que d’autres dans le cœur des particuliers et des experts en décoration d’intérieur. Il reste à en connaître la raison.

  • Le chamaerops humilis

Le chamaerops humilis est une des variétés les plus connues de palmiers. C’est une sous-espèce de Cerifera ou du Vulcano. Le premier est unique grâce à son feuillage argenté et le second pour son feuillage vert brillant.

On l’appelle également palmier nain. Originaire de Méditerranée occidentale, c’est un allié idéal afin d’avoir un autre horizon sur son balcon.  Il se marie simplement avec n’importe quel style d’aménagement, allant même jusqu’à agrémenter un espace zen si besoin est.

Se prêtant à la fois à une culture en terre ou en pot, le Chamaraeops humilis est le must des plantes ornementales.

  • Une plante pouvant résister aux froids

Cette variété est largement renommée en France pour diverses raisons. Mais la première est sa capacité étonnante à résister aux coups de froids. C’est l’un des rares palmiers pour balcons à pourvoir survivre malgré le gel. Qu’il fasse 30 ° ou -13 ° dehors, votre palmier saura parfaire votre aménagement d’extérieur.

Malgré tout, il préfère un environnement sec et ensoleillé. C’est le gage de son bon développement. Une exposition en plein sud est préférable.

En tous les cas, son feuillage en rosette et en forme d’éventail lui vaut de faire partie des plantes ornementales les plus célèbres en France et dans le monde entier. En plus d’être décoratif, ses fruits sont comestibles. Ce sont des drupes faisant à peu près 2 à 5 cm de longueur.

  • D’une taille idéale pour l’agencement d’un balcon

Le Chamaraeops humilis est d’une taille idéale pour l’agencement d’un balcon. Au maximum, il peut atteindre les 2 m de hauteur. Son délai de développement dépend de votre savoir-faire lors de son entretien.

Que vous le taillez afin d’avoir une forme plus travaillée, ou que vous le laissiez libre de grandir comme bon lui semble, ce palmier nain saura parfaire votre aménagement, tout en préservant la fonctionnalité de votre balcon. Disponibles en graine ou directement en pot chez les fleuristes, ils sont simples à cultiver, même pour ceux qui n’ont pas la main verte.

  • Simple à entretenir, même pour les amateurs

L’entretien d’un Chamaraeops Humilis est simple. Il suffit de l’exposer en plein sud et de l’arroser fréquemment. Dans un but esthétique, prendre soin de son feuillage paraît être nécessaire. Néanmoins, l’arrosage fera d’une pierre deux coups.

Attention néanmoins, cette version, même différente, du palmier reste habitué aux environnements sec et chaud. Un trop fort taux d’humidité peut être néfaste.

palmier plage

Cultiver et entretenir son palmier balcon : quelques must know

Vous avez envie d’une petite touche d’exotisme sur votre balcon ? Grand bien vous fasse ! Sur internet comme auprès de certains fleuristes de quartier, vous aurez des plantes de différentes tailles à même de vous aider en ce sens. Pour ce qui est du Chamaraeops Humilis, voici quelques musts know afin d’en garantir la beauté et le bon développement.

  • Les questions de drainages du sol

Que ce soit pour une culture dans le jardin ou en pot sur un balcon, le chamaraeops Humilis a besoin d’une base bien drainée. Il en va de la bonne santé de la plante. En effet, habitué à un climat chaud, le palmier balcon n’apprécie guère les eaux qui stagnent.

Pour ce faire, on conseille largement d’utiliser des graviers ou de l’argile dans le fond des pots.

  • Une bonne exposition est importante

Une exposition en plein sud est nécessaire dans le but de garantir le bon développement de votre palmier balcon.  Ce dernier a besoin de soleil, et ce, plusieurs heures par jour. 

Néanmoins, éviter une trop forte luminosité à midi. Cela pourrait impacter sur la beauté des feuillages de la plante.

  • Besoin d’humidité quand même

Certes, le palmier balcon est capable de résister à un climat sec. Mais, il n’en demeure pas moins qu’il a besoin d’humidité. Une plante d’intérieur peut rapidement souffrir de l’air sec de la maison. Ce genre de situation peut entraîner la prolifération d’araignées rouges et l’assèchement de certains feuillages, que vous devez d’ailleurs tailler.

Néanmoins, dans le but de limiter les risques, avoir un environnement plus ou moins humide serait opportun. Une légère brumisation est par exemple nécessaire.

  • L’utilisation des engrais

Un palmier balcon a aussi besoin d’engrais. Pour sa bonne santé et son développement optimal, vous devez verser de l’engrais dans le pot deux fois par an : en hiver et en été.

De nos jours, vous pouvez acheter simplement des engrais bios, aussi bien sur le net que dans les boutiques physiques. Sans résidus de pesticides, ces articles sont meilleurs pour l’environnement, mais aussi pour votre palmier balcon.