Tout savoir sur les différents types de matelas et de sommiers

Bien plus difficile qu’il n’y paraît, le choix d’un matelas pour son lit requiert la prise en compte d’une multitude de critères. Il s’agit notamment de la suspension, de la densité, de la fermeté, de la taille, du garnissage, et enfin, de l’épaisseur du matelas. Pour dénicher la pièce de literie idéale, suivez notre guide !

Un matelas en latex, en mousse ou à ressorts ?

Il est ici question de la technologie ou de la suspension du matelas. Ces trois types de suspensions sont toutes performantes. Vous pouvez choisir celle qui vous convient le mieux selon vos habitudes et vos préférences.

  • Le matelas en mousse, le moins cher du marché

Un des atouts non négligeables du matelas en mousse est son prix, alors qu’il procure des bonnes nuits de sommeil avec son soutien dynamique. Toutefois, il est bon de savoir que sa durée de vie est le plus souvent inférieure à celle de ses deux concurrents. Mais il peut quand même vous servir des années.

On a largement le choix entre les modèles en mousse polyuréthane ou haute résilience, ceux en mousse polyéther et ceux en mousse très haute résilience. Pour le confort des utilisateurs, les matelas en mousse haute résilience ont été conçus de manière à ce qu’ils réagissent à la chaleur corporelle et s’adaptent aux formes du corps.  De plus, ils tiennent bien dans le temps.

lit deux places design

  • Le matelas à ressorts

Ce matelas va très bien aux personnes ayant des allergies aux acariens. C’est également la pièce idéale si vous transpirez pendant votre sommeil. Il est, par contre, déconseillé de choisir un modèle bas de gamme si vous êtes sensible aux bruits lorsque vous dormez. Quant aux matelas de meilleure qualité, ils sont lourds.

Pour ce qui est des types de matelas constitués de ressorts, on en recense trois : les matelas à ressorts multispires, les biconiques ou traditionnels, et enfin les modèles à ressorts indépendants. Ce sont ces derniers qui disposent de la suspension la plus aboutie aujourd’hui.

En effet, les ressorts ensachés assurent une meilleure aération, ainsi qu’une indépendance totale de couchage. Ils sont capables d’amortir les mouvements agités d’un dormeur pour ceux qui dorment à deux sur un même lit. Celz évitera à l’autre personne qui dort à côté le dérangement occasionné par ces agitations.

  • Le matelas en latex pour profiter des conditions les plus saines

Les connaisseurs savent très bien que c’est le meilleur des trois. En plus des nombreuses années d’utilisation qu’il procure, le matelas en latex est également souple. Ainsi, sa déformation est moins rapide que celle des matelas en mousse et à ressorts. En contrepartie, vous devrez débourser beaucoup d’argent pour vous en procurer un.

A part la technologie, la fermeté fait aussi partie des éléments déterminants dans le choix d’un matelas.

Quel niveau de fermeté choisir pour son matelas ?

Le bon maintien du corps à l’horizontal qui garantit un sommeil réparateur dépendra de la fermeté du matelas. C’est pourquoi il est impensable de négliger cet élément.

sauter sur le lit

La fermeté de chaque matelas varie suivant sa densité. Ainsi, pour les matelas en latex et en mousse, plus cette densité est élevée, plus le niveau de fermeté sera haut. Pour ce qui est du matelas à ressorts, le degré de fermeté dépend du nombre des ressorts. Quoi qu’il en soit, il existe trois niveaux de fermeté : très ferme, ferme et souple. Certains fabricants n’utilisent cependant pas ces termes pour indiquer le degré de soutien du matelas.

Au lieu de cela, ils utilisent le mot « équilibré » à la place de « souple ». Pour déterminer la fermeté qui convient à ses besoins, il suffit de se référer à sa morphologie (poids et taille). Les matelas fermes sont faits pour les dormeurs corpulents et grands. Par contre, les matelas souples sont adaptés aux personnes légères, ainsi qu’aux enfants.

Pour les couples dont les morphologies sont opposées, il existe des matelas sur La Redoute qui combinent deux niveaux de soutien différents. Ainsi, chacun pourra avoir la fermeté qui répond à ses besoins.

Comment choisir la taille de son matelas ?

Il va falloir faire ce choix en fonction de la taille des utilisateurs, leur situation (en couple ou seul) et la place disponible dans la pièce qui va accueillir le lit.

Pour une personne qui dort seule, il faut ajouter 20 cm à sa taille pour connaître la longueur du matelas idéale. Et pour la largeur, 90 cm est amplement suffisant.

Pour ceux qui dorment en couple, une literie de dimensions 160 x 200 assurera une indépendance de couchage optimale.

Le garnissage du matelas pour le confort de l’accueil

On entend ici par accueil la première sensation en se couchant sur le lit. C’est très important puisqu’il permet d’éviter les changements de position fréquents, tout en améliorant la circulation sanguine.

Généralement, plus le garnissage est de qualité et épais, plus le matelas est confortable et moelleux. Le garnissage peut être composé de polyester, de latex, de mousse, de soie, de laine, de coton, etc.

Préférez les matières naturelles si vous transpirez beaucoup. Il faut aussi bien choisir le matériau qui constitue le garnissage car en fonction de celui-ci, l’accueil peut être dynamique, souple ou moelleux.

L’épaisseur du matelas varie elle selon le garnissage, ainsi que la constitution de ce dernier.

chambre lumineuse

Choisir le matelas selon son sommier

Souvent oublié lors de l’achat d’un matelas, le sommier doit aussi être un critère déterminant du choix de cette pièce de literie.

Si vous souhaitez avoir un ensemble haut de gamme, il faut à tout prix éviter la combinaison d’un sommier et d’un matelas, tous deux à ressorts. Cela augmente certes la sensation de bien-être. Cependant, cela réduira en même temps le niveau de soutien de la literie.

Pour augmenter la fermeté du couchage, il vaut mieux opter pour un sommier à lattes et un matelas moins ferme. L’ensemble vous procurera ainsi le confort recherché.

Vous connaissez maintenant tous les éléments essentiels pour le choix d’un matelas pour votre lit. N’oubliez pas que pour maintenir la qualité de cette pièce, il est important de la retourner deux ou trois fois par an. Si vous ne disposez pas d’assez de temps libre pour effectuer ce petit entretien, il est préférable d’acheter un matelas qui ne demande pas une attention particulière.

Il est aussi à rappeler qu’un bon matelas a une durée de vie d’environ 10 ans. Pour bien le protéger, mettez une housse dessus. Aérez-le également de manière régulière car il retient l’humidité. Un bon entretien est un gage d’une meilleure longévité du matelas. Il existe aussi aujourd’hui des surmatelas qui peuvent être une bonne protection pour votre investissement, tout en assurant votre confort.

Ils sont disponibles en matières synthétiques ou naturelles (coton, duvet, plume ou bambou). Les surmatelas en duvet et en plumes offrent de la chaleur durant la saison hivernale. Tandis que ceux en bambou et en coton sont plus frais en été. Les produits synthétiques, quant à eux, épousent parfaitement les formes du corps, tout en réagissant à la chaleur corporelle. Leur épaisseur doit juste être au-dessus de 5 cm pour qu’ils soient vraiment efficaces.