Comment faire un green de golf chez soi ?

Que ce soit pour les amateurs, ou bien pour les professionnels, tous rêvent d’avoir un beau green de golf privatisé dans leur jardin. Ce sera un moyen de pratiquer votre jeu pour impressionner vos amis le week-end. Ce sera également une technique pour négocier avec les clients. Pourquoi ?

Car le green est devenu depuis quelques années le temple des transactions commerciales. Ici se jouent les scores, mais aussi la réussite professionnelle. Sans compter qu’un green de golf chez soi permettra de partager sa passion avec son entourage.

Ce projet semble au prime abord dispendieux et difficile à faire. Et pourtant, faire un green de golf dans son espace extérieur n’est pas un produit de luxe. Voici quelques conseils qui peuvent vous faciliter la tâche pour réaliser votre green de golf chez vous dans votre jardin !

Un green naturel : très esthétique, mais difficile à entretenir

Un green de golf en gazon est le must des greens à installer chez soi. Très esthétique et respectueux de l’environnement, il peut être un plus dans votre aménagement extérieur. Et il est personnalisable en fonction de la taille de votre jardin. Mais attention, il ne s’agit pas simplement de se targuer d’avoir un practice personnel chez soi ! La création d’une telle structure nécessite minutie et patience !

golf-1758094_1280
Un beau green de golf dans votre jardin. ça vous plairait ?
  • Remblayage du terrain

Tout travail de construction commence obligatoirement par le remblayage du terrain. Il s’agit de remettre à niveau la base de votre green. Mais comme il s’agit ici d’un green de golf, avoir une base lisse suffit amplement.

Pour cette première étape, vous aurez besoin d’une machine de gros ouvres. Sur le net, vous pouvez trouver des particuliers qui en louent. Vous n’avez pas besoin d’en acheter une. Ce serait un trop grand investissement que vous aurez certainement beaucoup de mal à rentabiliser.

  • Limiter le green avec des formes dignes des practices pro

Dans les practices pro, vous avez surement remarqué que les greens n’avaient pas de rebords fixes. C’est une simple démarche esthétique. Et vous n’aurez d’ailleurs aucun mal à le respecter. Il suffit de délimiter le parcours, avec les formes de votre choix.

Pour ce faire, les sites d’ameublement d’extérieur vous proposent des remparts en bois, des cailloux de décoration, etc. Vous n’avez pas besoin de mettre en place une structure définitive comme une dalle de béton. Et avec cette technique, vous aurez l’occasion de changer la forme de votre cours quand vous en éprouveriez l’envie.

  • Préparer la terre

Il reste maintenant à préparer la terre. Cette troisième phase de la création du green de golf est d’une importance capitale. Elle assure la bonne tenue et la robustesse de votre parcours. Le but est principalement d’empêcher les mauvaises herbes de pousser dans le sol. En fonction de la qualité de votre base, vous avez plusieurs types de produits en ce sens sur le marché. Il suffira de placer du sable ou de la tourbe à profusion sur votre sol avant de niveler le tout.

  • Attendre la repousse des graines

Après avoir bien préparé votre terrain, le plus gros et le plus lent reste à faire. Il faudra faire pousser l’herbe. De la qualité de celle-ci dépendra la performance de votre jeu. Il faudra donc bien choisir les semences quand vous passerez en acheter.

Attention, n’optez pas pour la solution de facilité qui consiste à acheter des copeaux de terrain avec des herbes déjà planté. Pour s’assurer que votre green soit au même niveau que les clubs en tout genre, les semences fraiches et conservées avec soin sont à privilégier.  On parle entre autres du gazon anglais, sans pâturin : « Ray Grass anglais+ fétuque rouge+ fétuque ovine »

De préférence, faire votre plantation au printemps ou en automne. Et pensez à bien répartir les semences sur toute la surface. 5 jours après le semis, pensez à arroser les plantes pour en favoriser le développement.

  • Comment entretenir ?

La taille d’un cours de golf ne doit pas être aussi bâclée ! Une taille d’1 mm peut vous faire rater la victoire ! La taille de votre green doit être d’environ 13/14 mm. Procurez-vous une tondeuse spéciale pour l’entretien de votre green comme une simplex ou une triplex par exemple.

Un green synthétique : parfait pour n’importe quelle surface

artificial-turf-1711556_1920
Vous pouvez également faire votre green de golf en pelouse synthétique !

Il semble pourtant que la mise en place d’un green naturel ne soit pas si simple que ça. Ainsi, bien que modique, il est souvent troqué contre un cours synthétique. Ne nécessitant que peu d’entretien, et une pose en très peu de temps. Ce genre d’accessoire orne maintenant de nombreux espaces extérieurs privés. Pour vous qui rêvez d’un green de golf chez vous, simplement et rapidement, voici les choses à savoir sur le green synthétique.

  • Le matériel nécessaire

Pour la mise en, place d’un practice artificiel, vous aurez besoin:

  • d’un mètre,
  • de quelques gobelets blancs,
  • d’un cutteur,
  • de colle pour bâtiment,
  • d’une base blanche synthétique
  • et de plusieurs mètres de gazons artificiels
  • pour les travaux de finition, quelques drapeaux blancs seront de mise.
  • Une bonne préparation du terrain

La préparation du sol est toujours de mise dans ce cas. Outre le nivelage, à la main ou à l’aide d’un rouleau compresseur, vous allez devoir utiliser la base blanche synthétique pour vous assurer la stabilité de la structure.

Le nombre de m2 de gazon synthétique dont vous aurez besoin dépendra de la taille de votre practice. Il suffira ensuite de coller entre les accessoires et de mettre en place les gobelets à l’endroit que vous souhaitez. Découpez les rebords avec un cutteur.

  • La mise en place et le collage

Suivez le modèle de base pour dérouler et mettre en place votre rouleau de gazon synthétique. Une fois bien posé, vous allez en soulever les bords et y mettre de la colle pour vous assurer que chaque espace est bien placé ensemble.

Pensez encore une fois à découper les trous.

  • Quelques travaux de finition

Une fois que chaque structure est bien posée, quelques travaux de finition sont de rigueur. On parle entre autres de la mise en place des drapeaux dans les gobelets et de la découpe des bordures du pratique. Vous pouvez utiliser la forme de votre choix.

  • Combien investir pour un green synthétique ?

Attention cependant, le green synthétique coute plus cher ! Le gazon en lui-même coute dans les 50 à 100 euros le m2. Si vous comptez engager un professionnel pour sa pose, ce dernier demandera 8 à 15 euros par m2. À cela doit s’ajouter le prix des divers accessoires dont vous aurez besoin pour l’installation. Le gazon synthétique a une durée de vie de 25/30 ans suivant son utilisation donc c’est également un bon point à mettre en avant. Mais il s’agit d’un investissement sur le long terme, que ce soit pour la valeur de votre maison ou dans l’esthétisme de votre jardin avoir un beau green de golf chez vous sera un vrai plus !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s