Comment récupérer l’eau de pluie avec un puisard ?

La récupération d’eau de pluie reste encore aujourd’hui une problématique à ne pas minimiser. En effet, il en va tout de même du confort de son espace extérieur. Si aujourd’hui, on peut la récupérer et en faciliter l’écoulement avec un puisard, la démarche pour ce faire reste encore compliquée et floue pour certains particuliers.

Et les risques sont grands de ternir la qualité du sol et celui des eaux potables de la maison. Il faut donc suivre certaines démarches afin de vous permettre de faire simplement et rapidement la récupération d’eau de pluie avec le puisard.

Qu’est-ce qu’un puisard ?

Un puisard est une structure amovible qui se place à l’extérieur de la maison. Les professionnels le définiraient plutôt comme un système de drainage. Après tout, son rôle est de pomper les eaux de pluie pour éviter leur stagnation et l’annihilation de la nappe phréatique du sol.

Voilà des années que les puisards ornent le quotidien des hommes. Et bien que vous n’en voyiez pas dans le jardin de votre voisin, ce n’est pas pour autant qu’il n’en utilise pas ! En effet, ce genre d’accessoire doit être enfui dans le sol à une profondeur d’1 m environ.

Son rôle est de faciliter l’évacuation des eaux de pluie par le sol. Car, en effet, les systèmes de canalisation des eaux usées ne permettent pas une telle chose. Les eaux de pluie et les résidus qui l’accompagnent ont donc tendance à stagner en extérieur, ce qui est loin d’être design et confort. L’utilisation d’un puisard permet même de limiter les risques d’inondation et de dégât des eaux dans une maison.

Mais attention, si les égouts et les fosses de votre résidence vous permettent déjà une bonne évacuation des eaux de pluie, il n’est pas utile d’acheter un puisard en plus. En effet, dans certains cas, ce type d’article entraine une pollution de la nappe phréatique de la maison. Non seulement c’est un risque pour la robustesse de votre immeuble, mais cela en diminue également la valeur.

Divers articles disponibles sur le marché

Aujourd’hui, les puisards se déclinent en plusieurs sortes sur le marché. Que ce soit les magasins de bricolage et de construction, ou encore les sites de vente en ligne : tous proposent diverses marques et plusieurs tailles de ce genre de structure. Tout ne dépend plus que de votre budget et de vos envies. En moyenne pour un puisard de qualité, vous allez devoir engager dans les 250 à 600 euros.

Les puisards sont une sorte de fosse à enfuir sous une dalle de béton. Il faut donc que la structure même de l’accessoire soit assez robuste pour ce faire.

Peu importe la marque que vous allez acheter, veillez à avoir plusieurs zones d’évacuation à la base de votre article. Si les tuyaux sont de nombres assez restreints, vous risquez de ternir la qualité des eaux potables qui se trouve aussi dans le sol. Une fois sorties dans le sol autour du puisard, les eaux de pluie ne peuvent plus stagner à l’extérieur.

Chaque article ne doit pas seulement être formé de buses, qui sont l’élément central du puisard. Pour vous permettre de récupérer facilement l’eau de pluie, il faut qu’il soit doté de plusieurs tuyaux qui assureront l’acheminement des eaux usées vers la base de la structure.

Bien mettre en place son puisard

Un puisard doit être entouré d’amas de pierres de 50 mm de diamètre environ. Pour ce qui est des longueurs de ces derniers, vous êtes le seul juge. Le but est de faciliter l’écoulement des eaux. Les tuyaux doivent se placer le long de ces derniers pour finalement entrer dans la buse et arriver à la base du puisard pour s’écouler dans le sol.

Pour s’assurer de la performance de son puisard, quelques conditions de mise en place sont de rigueur. Entre autres, vous ne devez pas simplement poser la structure dans votre extérieur. Son rôle est de drainer les eaux de pluie pour les acheminer dans le sol à 1 m de profondeur et quelques. Vous devez donc commencer la mise en place par le remblayage du sol et la création du trou dans lequel le puisard sera placé. Veillez à réserver une place pour la dalle de béton lorsque vous enfouissez le puisard dans le sol. Il en va de la robustesse de la structure.

Le choix de l’emplacement d’un puisard ne se fait pas au petit bonheur la chance. Il est quelques normes que vous devez prendre en compte. Par exemple, pour éviter de ternir les eaux potables que vous devez utiliser dans la maison, la structure doit se placer à 30 m d’un puits et à plus d’1 mètre de votre maison. Et sachez qu’un équipement de ce genre peut faire dans les 50 cm à 1 m de longueur.

Généralement, on préfère placer ce matériel en contre bas du terrain. Cela facilite la récupération des eaux de pluie dans la mesure où ils auront tendance à suivre le chemin le plus facile. Mais attention, si vous placez votre puisard dans un endroit inondable, vous risquez d’en annihiler la robustesse. Il faut donc trouver le juste milieu.

Il n’est pas non plus conseillé d’installer son puisard en bas d’un arbre. Les racines de ce dernier peuvent en percer la coque.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la mise en place de son puisard ?

Pour la mise en place de votre puisard, il est préférable de demander l’aide d’un professionnel. Sur la toile, il en existe à profusion. Certes, cette démarche peut venir gonfler le devis de pose de votre puisard. Mais c’est le gage de sa performance et d’une pose dans les normes.

Un professionnel est capable d’interpréter plus simplement les résultats d’un pluviomètre. C’est une bonne chose afin de choisir à bon escient l’emplacement de la fosse.

En outre, il pourra faire les branchements divers, afin d’éviter que les tuyaux s’entremêlent et que le confort de votre maison soit remise en question.

Enfin, en demandant l’aide d’un prestataire de service, vous êtes sûr de faire le bon choix de puisard en fonction de la taille de votre maison et de celle du jardin. L’installation se fait rapidement et tous les matériels nécessaires pour ce faire sont à la charge du professionnel.

Entretenir son accessoire pour qu’il dure plus longtemps

Un puisard est une charge de plus pour le ménage, mais c’est un mal nécessaire. Certes, vous n’allez pas pouvoir réutiliser les eaux de pluie, mais au moins leur collecte se fera de manière automatique et simplement. En tous les cas, pour l’entretien d’un tel équipement, il faudra nettoyer la fosse, se débarrasser des issus des eaux de pluie des résidus et de vérifier la nappe phréatique du sol. Il faudra le faire tous les ans.

Sachez qu’il existe une technique pour faire que votre puisard ne se bouche pas rapidement avec les résidus qui accompagnent les eaux de pluie. Il suffit de mettre un grillage sur le devant des tuyaux qui se trouve à la base de l’accessoire. Bien sûr, à chaque maintenance, il faudra nettoyer le tout, et changer la grille si besoin est.