Dosage du béton, comment le calculer ?

Le béton est le résultat d’un mélange de matières inertes comme les graviers ou le sable, d’un liant comme le ciment et d’eau. Vous aurez ainsi une pâte qui peut être plus ou moins homogène selon l’utilisation prévue. Il ne faut pas confondre le béton et le mortier. Le mortier résulte du mélange de ciment, de sable et d’eau. Il est destiné à l’assemblage de matériaux comme les briques, les blocs, les parpaings et le carrelage. À la différence du mortier, le béton contient des graviers plus ou moins fins. Ce mélange sert à la réalisation d’une structure ou d’une fondation comme la dalle, la poutre, la colonne ou le linteau.

Les quatre principaux composants

Pour faire du béton, vous aurez besoin de ciment, de sable, de graviers et d’eau. Pour le gravier, il peut être issu de rivières ou de carrières et se décline en différentes grosseurs. Les gravillons fins de 0 à 4 mm sont appelés « sable » et apportent au mélange homogénéité et cohésion. Pour une consistance optimale du béton, optez pour le gravillon moyen qui fait entre 4 et 10 mm. Si vous voulez un béton bien résistant à la compression, il faut prendre des gros gravillon qui font de 10 à 20 mm. Les maçons ont tendance à se pencher vers le gravier issu de rivières qui est aussi appelé gravier roulé, car ce dernier a des bords légèrement arrondis.

Les composants facultatifs du béton

Pour améliorer les caractéristiques du béton, on peut ajouter aux composants principaux d’autres éléments. Pour apporter des effets au béton, il est possible d’ajouter des produits colorants au mélange. Dans ce cas, il est conseillé de prendre du ciment blanc, car celui-ci saisit mieux la coloration.

Les accélérateurs de prise sont utilisés pour accélérer la montée en résistance du béton. On y a souvent recours pour un décoffrage plus rapide. Vous pouvez ajouter au mélange des plastifiants pour varier la consistance du béton. Le superplastifiant n’apporte pas le même effet, car il va réduire la quantité en eau pour améliorer la résistance mécanique tout en maintenant une ouvrabilité optimale.

Souvent utilisé en été, le retardateur de prise offre la possibilité de maintenir l’ouvrabilité du béton sur une période plus importante. Pour ces compositions, il va aussi falloir doser les autres éléments et se référer aux quantités recommandées par le fabricant.

maison et béton

La règle principale du dosage de béton

Pour réaliser votre béton, vous devez vous baser sur les volumes. Pour un volume de ciment, il faut 2 volumes de sable, 3 volumes de graviers et ½ volume d’eau. Pour 1m3 de béton, il faut alors 250 kg de ciment, 800 kg de sable soit 550 litres, 1200 kg de graviers soit près de 730 litres, et 125 litres d’eau. Il est possible de modifier légèrement ces doses pour avoir un béton plus armé ou plus maigre.

Dans tous les cas, il faudra se référer et se baser sur certaines indications et dosages. Le volume du sable et des graviers sont donnés en litres, car ils sont vendus au mètre cube et il vous sera plus facile de faire la conversion. Il est à noter toutefois que leur densité peut varier selon l’humidité.

Le dosage pour un sac de ciment de 35 kg et une réalisation manuelle

Pour un béton dosé à 250kg/m3, vous aurez avec un sac de ciment de 35 kg un mélange d’environ 140 litres. Pour ce sac alors, il vous faut 75 litres de sable, soit près de 7 seaux de maçon ou 15 pelles rondes standards de sable, 100 litres de graviers soient près de 9 seaux ou 20 pelles de graviers et 17,5 litres d’eau.

Ces doses doivent être ajustées si vous avez besoin d’un béton dosé à 350kg/m3. Vous n’obtiendrez alors que 100 litres de béton avec un sac de ciment de 35 kg. Avec un sac, vous devez mettre 50 litres ou 4 seaux et demi de sable , 70 litres ou 6 seaux et demi de graviers et 17,5 litres d’eau.

Faire 3m3 de béton avec une bétonnière

Si vous avez une bétonnière avec une capacité de 130 litres, vous pouvez faire 3m3 de béton dosé à 350 kg/m3. Pour ce faire, il faut 1050 kg de ciment soit 30 sacs de 35 kg, 1,6 m3 de sable gros 0/8, 2m3 de graviers 8/20 et 525 litres d’eau. Pour cette réalisation, il faudra faire 30 gâchées de chacune un sac de ciment de 35 kg, 5 seaux de maçons de 11 litres de sable gros 0/8, 10 seaux de graviers 8/20 et 22,1 litres d’eau soit un peu plus de 2 seaux.

immeuble en béton

La préparation des mélanges

Pour un béton de surface moyenne ou de grande surface, il faudra dégager une zone de travail importante sur un sol dur. Mouillez légèrement la zone et préparez directement le mélange au sol avec une pelle. Pour un béton de meilleure qualité, il est conseillé de se munir d’une bétonnière. Cette machine vous permettra de mélanger plus facilement le sable, les graviers, le ciment et l’eau en plus de vous faire gagner du temps. Il ne faut pas confondre la bétonnière et la bétonneuse. La bétonnière est l’engin qu’il vous faut pour cette préparation tandis que la bétonneuse est le camion qui livre le béton tout prêt.

Conseils pour réaliser votre béton

Pour une réalisation à la main, faites toujours attention au dosage. Il est impératif de respecter chaque dose pour un bon résultat. Commencez par mélanger le ciment, le sable et les graviers sans l’eau. Arrangez-vous pour faire un petit tas avec les agrégats et déplacez-le simplement à plusieurs reprises : vous verrez, ils se mélangeront plus facilement. À ce stade, ajoutez petit à petit de l’eau et assurez-vous que le mélange soit bien homogène. Vous ne devez pas avoir une partie trop mouillée et une partie trop sèche, car votre béton pourrait perdre sa résistance. Au cas ou votre sable serait déjà très humide, réduisez la quantité d’eau à incorporer. Pensez à mouiller légèrement le support sur lequel vous allez travailler si le temps est chaud.

Si pour cette préparation vous utilisez une bétonnière, vous devez respecter les proportions selon la capacité de votre dispositif. Ceci va vous permettre d’avoir un même mélange pour l’ensemble du béton. Évitez d’utiliser la capacité maximale de malaxage de votre bétonnière et restez à 80 % pour un mélange homogène.

Il est à noter que le volume final du béton que vous allez avoir est moins important que la somme des mélanges que vous allez utiliser.

Pour le dosage de votre béton, sachez qu’un seau de maçon fait entre 10 et 11 litres et une pelle ronde de maçon standard fait à peu près 5 litres. Il ne faut pas mesurer le ciment au seau ou à la pelle si vous voulez respecter les bons dosages. Le ciment n’a pas la même densité en sac qu’une fois mis dans le seau. Dans un sac standard, sa densité est entre 2 et 2,2 alors que dans un seau, elle fera entre 1 et 1,2. Pour le dosage, travaillez donc en fraction de sac.