La tendance du carrelage à clipser

Le carrelage qui se pose avec de la colle ou du mortier existe depuis très longtemps. Seulement depuis quelques années maintenant, il commence à être détrôné par le carrelage à clipser. Même si ce dernier modèle de carrelage ne se trouve pas en nombre dans les rayons des magasins de bricolage, il est très apprécié grâce à sa facilité de pose. Son système de clips permet d’assembler les carreaux entre eux.

Plus besoin de colle et de joint

Ceux qui ne sont pas experts en bricolage seront particulièrement séduits par ces carreaux clipsables. Ils sont très faciles à poser par rapport aux carreaux traditionnels. Si vous êtes aussi parmi ceux qui aiment rénover et relooker votre intérieur régulièrement, vous pouvez aussi opter pour ce type de carrelage, car il pourra être enlevé facilement. La pose ne nécessite ni colle et ni joints, car ceux-ci sont intégrés directement. Elle est comparable à la pose du parquet stratifié à clipser. Pour ceux-ci, les carreaux s’emboîtent les uns dans les autres grâce aux crans « mâle » et aux crans « femelles ».

Dans la gamme des carreaux clipsables, il y a ceux qui se posent par emboîtement, mais il y a aussi les nouveaux modèles qui sont doté d’un châssis pour renforcer l’assemblage. Les plus sophistiqués possèdent une couche d’isolant acoustique.

Il y a les carreaux clipsables qui sont démunis de joints et ceux-ci offrent un look très moderne à votre revêtement de sol, mais il y a aussi ceux qui ont des joints intégrés qui ne se verront pas après la pose. Ces joints sont étanches, ce qui vous permet d’installer ce type de carrelage dans toutes les pièces de la maison, même dans la salle de bain et la cuisine. Ils sont parfaitement résistants à l’eau et vous pouvez les entretenir et les nettoyer comme les carreaux traditionnels. Cependant, pour ce qui est de la résistance aux chocs, ils ne sont pas les meilleurs.

Le carrelage clipsable, un produit de niche

Ce n’est pas dans tous les rayons des magasins de bricolage que vous allez trouver des carreaux à clipser. Même si vous allez en trouver, vous aurez peu de modèles. Ceux que vous allez trouver ont souvent une épaisseur de 15 mm. Il sera plus difficile de les trouver en 30 x 60 cm ou en 45 x 45 cm comme pour les carreaux traditionnels.

Les carreaux clipsables ne sont pas disponibles dans de nombreux coloris et dans une variété de motifs. Vous pouvez les avoir dans les couleurs basiques et la plupart du temps dans des couleurs unies. Le choix sera alors plus compliqué, car vous devez choisir votre revêtement de sol en fonction du décor que vous avez déjà dans la pièce. Si vous hésitez à l’achat, n’hésitez pas à demander des conseils auprès des commerciaux du carrelage pour vous diriger vers un modèle en particulier.

carrelage mur

Une facilité de pose incomparable

Ce type de carrelage se distingue le plus par sa facilité de pose qui ne demande ni colle, ni joint. Vous n’avez pas besoin d’être un expert en bricolage pour les poser. Vous n’aurez pas à compter des heures pour l’installation et il n’y aura pas de temps de séchage à respecter. Une fois mis en place, vous pourrez directement marcher dessus et faire comme si de rien n’était. Vous pourrez vous débrouiller comme un expert et fournir un travail propre. Il n’y aura pas autant de poussière, car seules les découpes en engendreront. L’installation des carreaux à clipser ne vous obligera pas à avoir autant d’outils.

Ce carrelage clipsable convient à tout type de support, mais il exige quand même une surface plate et lisse. Son avantage réside aussi dans le fait qu’il peut se détacher. Vous pourrez alors le réutiliser pour une autre pièce. Au cas où un carreau se casserait, il est possible de le remplacer facilement alors réservez-vous un ou deux carreaux de plus en cas d’urgence.

Les zones d’ombres du carrelage à clipser

Même si vous êtes séduit par la facilité de pose, ce type de carrelage possède quelques légers handicaps à considérer avant de l’adopter. Dans toute la collection du carrelage, ces modèles figurent parmi les plus chers. Faites le calcul et prévoyez près de 50 € par m² pour avoir des carreaux clipsables dans votre maison. Certes, vous n’allez pas acheter de la colle et vous n’allez pas contacter un professionnel pour la pose, mais le coût d’acquisition vous reviendra cher.

Comparés aux carreaux traditionnels, les carreaux à clipser sont aussi moins résistants. Il est difficile de déterminer sur combien u d’années pourra vous accompagner ce carrelage. Comme ses joints sont intégrés, c’est cette partie qui est la plus sensible et qui s’use très vite.

Même si les fabricants ne cessent d’élargir leur gamme de carrelage clipsable, les modèles disponibles sur le marché sont encore peu nombreux. Il vous sera alors plus difficile de trouver un carrelage clipsable à la couleur et du modèle que vous préférez pour votre cuisine, pour votre salle de bain ou pour votre chambre à coucher.

carrelage cassé

Comment poser les carreaux clipsables ?

Comme nous l’avons souligné plusieurs fois dans ce dossier, vous n’êtes pas obligé de contacter un professionnel pour la pose de vos carreaux clipsables. Vous pourrez le faire vous-même. Pour ce faire, il faut commencer par le travail du support. Ce dernier doit être parfaitement plat et lisse, ce qui vous oblige à faire quelques réparations et certaines préparations. Si vous avez des trous et des zones irrégulières, vous devez passer au ponçage et au rebouchage. Avant de poser vos nouveaux carreaux, pensez à nettoyer et à dépoussiérer pour avoir un support sec et propre.

Pour la pose, commencez par le coin de la pièce et coupez avec un cutter le premier carreau pour avoir des éléments d’assemblages d’un des côtés « male ». Même si vous n’avez pas besoin de colle, vous devez utiliser des joints de dilations qui vont vous servir pour le pourtour de la pièce. Placez le long de la paroi de petites cales pour réserver un espace de 3 à 5 mm. Utilisez une cale de frappe et un maillet pour ne pas casser les carreaux pendant la pose et l’assemblage.

Comment tracer, couper et casser un carreau clipsable ?

Pour couper ce type de carrelage, il faut prendre les mesures exactes et les reporter sur la face du carreau avec un crayon ou une craie. Avec une coupe-carreaux, pratiquez le traçage et l’entaillage en gardant le côté avec les clips. Munissez-vous d’un cutter pour couper le joint noir du bord de carreau. Pliez doucement le carreau sur la ligne de coupe, il devrait se casser sans difficulté et vous devrez avoir une cassure nette et sans bavures.

Si vous avez de légères imperfections, emboîtez le carreau en mettant la ligne de coupe vers le mur. Pour ce faire, utilisez une tire-lame et un maillet. Si ce carreau va vous servir de plinthe, mettez un cordon de mastic-colle mural sur son dos. Pour une fixation parfaite, ajoutez de la pâte à joint entre les éléments de la plinthe et essuyez avec une éponge légèrement humidifiée, puis avec un chiffon sec.

Pour une pose de votre carrelage en diagonale c’est ici !