Comment choisir son parquet ?

Le parquet est un revêtement de sol qui est généralement composé de lames de bois cirés et confectionnés exceptionnellement pour cet usage. Produit totalement manufacturé, le parquet permet de couvrir le sol en lui donnant un aspect particulier et agréable à regarder.

Habituellement utilisé pour protéger le sol et résistant à un passage intense, le parquet est aussi utilisé en guise de décoration. Il existe différents types de parquets et leurs usages se distinguent en fonction de la matière avec laquelle ils ont été faits.

Ne pas confondre avec le plancher

Nombreuses sont les personnes qui ne savent pas faire la distinction entre parquet et plancher. C’est par la taille des matériaux que l’on note essentiellement la différence. Le plancher utilise essentiellement des planches alors que le parquet utilise de petites planches fines, des panneaux et des éléments de marqueterie.

Le bois utilisé pour le parquet est généralement plus fin que celui pour le plancher. Et habituellement le parquet est placé par-dessus du plancher.

Le parquet en feuilles

Le parquet en feuilles désigne un panneau de parquet. Il prend généralement la forme d’un grand carreau. Des montants, traverses et des petits panneaux constituent un parquet en feuille. Un bâti d’encadrement orne les côtés de la feuille et on observe au milieu des feuilles mâles et femelles.

Chaque angle du carreau est rempli par un écoinçon. Si le parquet en feuille est agréable à regarder, il est plus onéreux et sa fabrication prend du temps. Le parquet en feuille est excellent pour les grandes salles et n’est pas conseillé pour les petits espaces.

Le parquet marqueté

Le parquet marqueté donne un ensemble global pour un résultat personnalisé. Il est composé de différentes feuilles de bois plaqués assemblés pour donner une figure distincte sur le sol. En général, on peut l’assimiler à un tableau.

La pose du parquet marqueté prend beaucoup de temps et il faut un expert dans la constitution de la figure pour obtenir un résultat satisfaisant. Si le parquet est richement ouvragé, en cas de détérioration des uns des éléments, le remplacement peut devenir un manœuvre assez délicat. Avec un ornement de grande envergure, le parquet marqueté est souvent apprécié pour les grandes salles de réception et les grands couloirs par exemple.

Le parquet massif

Plus moderne que le parquet en feuille et le parquet marqueté, le parquet massif est confectionné sur une unique frise de bois. Son épaisseur varie et il est convenable pour tout type d’intérieur. La pose peut être faite sur des solives ou des lambourdes avec des clous

Le collage se fait soit « en plein » soit « en cordeaux ». Dans le cas d’un chauffage par le sol, le collage est impératif. Les largeurs varient entre 7 cm et 18 cm environ. S’il n’est pas posé selon les indications proposées, le parquet massif peut se déformer rapidement. Néanmoins il demeure un matériau très noble dans la construction.

Attention, toutes les essences de bois ne conviennent pas dans la salle de bain, on verra ça un peu plus loin dans l’article.

Le parquet contrecollé

Ce type de parquet est composé de deux à trois couches de bois et un parement qui est un bois noble entre 2,5 mm et 6 mm. Il est généralement soit en multifrise soit en monolame mais il sera vendu entièrement ciré et verni.

En moyenne, un parquet contrecollé a une épaisseur comprise entre 15 et 20 mm.

Pour une pose flottante, il faut l’usiner. Avec les couches de bois, il faut faire attention à ce que ces dernières ne se décollent pas et éviter à tout prix les défauts de fabrication. Pour un résultat parfait à la pose, il faut que la couche de parement soit plus épaisse que les autres couches.

Le parquet pour salle de bain

Si vous voulez installer des parquets dans votre salle de bain, le choix est très sélectif. En raison de l’usage de cette pièce, le parquet doit correspondre à deux caractéristiques : du bois qui est de nature imputrescible (pour lutter contre l’humidité) ainsi qu’une finition huilée. Les bois conseillés sont souvent le Doussié, l’Acacia, le Teck, Wengé, Afrormosia, Mutenye et l’iroko. Même si ces bois sont réputés pour être imputrescibles, il convient de les huiler pour les protéger quand même de l’humidité.

Les lames sont à disposer sur le sol et un joint est à installer entre ces dernières. Ce qui est avantageux avec ce parquet, c’est qu’il est très facile à entretenir car l’huile fournie est une huile très protectrice.

Pour que votre parquet posé dans votre salle de bain soit plus étanche, vous pouvez aussi opter pour des joints «  pont de bateau «. Ce sont des joints en polyuréthane.

Les motifs à l’anglaise

Outre les types de parquets, il y a aussi les différents motifs qui leur sont accordés. Selon le motif adopté, la pose est variable. Les motifs à l’anglaise sont les plus utilisés. Il est très facile à poser et fait gagner beaucoup de temps.

De plu, la perte liée aux coupes sera infime. Il y a également les motifs à l’anglaise en coupes de pierre qui est également facile à réaliser.

Les motifs en échelle

Le parquet se pose facilement aussi avec les motifs en échelle. Ne requérant pas des dimensions bien précises, les lames sont posées en alternant les plus longues avec le courtes. Avec des fixateurs, le travail se fait généralement dans un délai très court.

Il faut néanmoins plus de temps que prévu pour installer des planches de très petites dimensions. Il faut également remarquer que ce genre de motif ne tient pas très longtemps car certaines des planches arrivent à se décoller facilement au fil du temps.

Les motifs en point de Hongrie

Ce genre de motif est aussi très commun dans de nombreuses maisons. Les planches de bois sont disposés deux à deux en collant les extrémités pour donner une pointe. La jointure du V est fixée avant que les deux bâtons soient stabilisés sur le sol. L’angle conseillé est souvent à 45 degrés. La pose de ce genre de motif prend du temps et il faudra certainement faire appel à un artisan.

Les motifs en mosaïque

Les motifs en mosaïque sont les plus difficiles à réaliser mais ils donnent, selon moi, les plus beaux résultats. On utilise de petits morceaux de bois de dimensions parfois différentes pour qu’une image ou une structure iconographique sorte.

Selon la taille de chaque bois, le travail peut durer un certain temps. La pose se fait par des experts et pour ce genre de motifs, il est préférable de choisir du bois de très bonne qualité. Après détérioration, la dépose de ce motif fait perdre beaucoup de temps car il faut décoller un à un les morceaux de bois. La dépose massive est déconseillée au risque d’abimer la surface plane du sol en dessous.

La pose d’un parquet

Habituellement la pose d’un parquet se fait avec des clous mais cela dépend généralement des dimensions et de la taille des bois. Il faut aussi prendre en compte que l’humidité du sol ne joue pas en la faveur du parquet.

C’est pour cette raison que la pose se fait avec de bons fixateurs et des clous spéciaux. La dilatation du bois peut être évitée avec une couverture externe que l’on applique sur le parquet.

Une huile spéciale protectrice est à étendre sur le bois, elle est à renouveler périodiquement pour protéger le bois des variations improbables de la température.

Consulter nos articles si vous souhaitez poser du carrelage en diagonale ou à clipser ?