Comment poser du carrelage en diagonale ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous en matière de sol que ça soit du parquet, du lino, de la moquette ou encore du carrelage. Ce dernier est depuis toujours une option de revêtement de sol très réputé. Facile à entretenir et à poser, tout en donnant un certains cachet au sol. Auparavant, les carreaux étaient limités à l’aménagement des salles de bains. Aujourd’hui, les maisons modernes utilisent ce genre de revêtement aussi bien pour le sol du salon que pour les murs de la cuisine.

Il existe plusieurs types de pose de carrelage. Bien souvent, la pose droite est la plus utilisée par les particuliers et les entrepreneurs. Il suffit d’une base de colle à béton et d’un mètre pour en faire la mise en place. Mais pour avoir un peu d’authenticité dans sa décoration, il faudra repasser. C’est la raison pour laquelle, la pose de carrelage en diagonale est de plus en plus utilisée. La question est : comment poser du carrelage en diagonale ?

La préparation du sol : une étape incontournable

Tous travaux de construction ou de rénovation commencent irrémédiablement par la préparation du sol. Il s’agit ici de niveler la base de la pose, mais pas seulement. La préparation de la pose du carrelage dépend surtout du type de sol que vous avez dans votre intérieur.

  • Sol en PVC ou moquette

Si vous avez un revêtement en PVC ou en moquette sur votre sol, vous devez commencer par les retirer. Il vous sera impossible d’assurer la stabilité de la structure sur une telle surface.

  • Sol en ciment

Le sol en ciment est plus simple à préparer pour la pose d’un carrelage. Et pour cause, il est déjà rugueux et assez solide. Il ne reste plus qu’à boucher les trous et à corriger les défauts de fabrication.

  • Sol déjà carrelé

Il peut arriver que vous ayez envie d’un peu de changement. Vous devez donc remplacer un sol déjà carrelé par un carrelage en diagonale. Pour ce cas, vous devez simplement décoller les carreaux et mettre en place les nouveaux. On conseille d’enlever le carrelage déjà présent. Si l’ancien carrelage est bien propre et lisse vous pourrez aussi coller votre carrelage par-dessus.

  • Sol en parquet

Un sol en parquet peut aussi accueillir un carrelage en diagonale. Il suffit pour ce faire de combler les éventuelles fissures et de retirer les clous. Il est important d’avoir une surface parfaitement lisse lors de la pose.

Peu importe le type de sol et de revêtement que vous avez, la pose d’un carrelage en diagonale nécessite une préparation minutieuse de la base. La solidité et la propreté des lieux sont d’une importance capitale afin que la colle puisse adhérer facilement à la surface. Enfin, il ne procéder à aucune mise en place avant que le sol ne soit sec.

La préparation de la pose

Vous avez fini de préparer le sol, le plus gros reste à faire. Il faut maintenant prendre les mesures. C’est une étape incontestable afin de prévoir le nombre de carreaux à poser, mais aussi pour être sûr de ne pas se tromper d’emplacement. La pose d’un carrelage en diagonale est une discipline exigeante, quelques millimètres pourraient changer la donne.

  • La pose blanche : tout savoir sur le sujet

Pour prendre les mesures exactes, se fier à un simple mètre n’est pas la meilleure solution. Certains bricoleurs font ce qu’on appelle communément la pose en blanc. Il s’agit d’utiliser des feuilles d’aluminium à la place des carreaux pour voir la taille et les emplacements propices pour chaque carreau. Il sera plus facile ainsi de réparer les erreurs.

  • L’importance des croquis

Il n’y a rien de tel que la pratique pour trouver des mesures exactes. Il en va de la réussite de votre mise en place. Une autre technique qui a fait ses preuves pour vous faciliter la pose d’un carrelage en diagonale est aussi de faire des croquis. Vous pouvez ainsi diviser la surface à l’aide d’une règle ou d’une équerre, avant d’additionner le tout et obtenir le nombre exact de carreaux à acheter.

  • Une formule à retenir

La surface à carreler en m2 divisée par la surface d’un carreau en m2 vous donnera le nombre de carreaux approximatif nécessaire pour votre projet.

Pour les quelques imprévus, et afin d’éviter les allers-retours au magasin de bricolage, pensez à prévoir 10 % de carreaux en plus dans votre budget pour une pose en diagonale et 5% de perte pour une pose droite. Même si vous ne vous en servez pas de suite, vous risquez d’en avoir besoin tôt ou tard pour le remplacement de ceux abîmés par le temps ou le manque d’entretien. Prendre 5 ou 10% de carreaux en plus est important car il se peut qu’une gamme ne se fasse plus avec le temps. Donc vous serez certain d’avoir assez de carreaux.

  • La pose en elle-même

Il reste maintenant la pose à effectuer. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une équerre, d’un tasso et d’un niveau à bulle pour vérifier que la surface est bien plane.

Attention, la pose d’un carrelage en diagonale peut reprendre certains aspects de la pose classique. Mais la technique générale n’est pas la même. Qui dit diagonal entend une pose tournée sur le côté. Au lieu de mettre en place le carreau dans sa position habituelle, vous allez devoir changer les côtés de manière à avoir un triangle isocèle sur chaque côté du carreau. Vous pouvez ensuite remplir cet espace d’un autre carrelage.

La pose en diagonale est le plus souvent utilisée afin de faire ressortir les motifs contenus sur les carreaux. Bien sûr, vous pouvez utiliser ce système pour les carrelages simples. Tout dépend aussi de votre budget et de vos envies.

Pour que la mise en place se passe de manière pérenne et stable, vous aurez besoin de joint. Bien souvent il s’agit de ciment. Ce genre de matière est plus facile à utiliser et adhère plus facilement aussi bien au sol qu’au carrelage. Mais il faudra bien jauger la taille les joints afin d’éviter qu’ils soient trop gros. Si votre carrelage à des bords rectifiés vous pourrez faire des joints fins de 1 ou 2 mm sinon ils seront un peu plus importants. On vous conseille de faire des joints plus fins pour un carrelage moderne et des joints plus épais pour un carrelage ancien.

Il est aussi à noter que les joints doivent servir pour coller les carreaux entre eux. Prenez soin de bien taper les matériaux pour en faciliter l’adhérence, tout en évitant d’en faire trop au risque de casser les carreaux.

La pose dans la pratique:

  • Il faut commencer par le centre de la pièce.
  • Dessinez la médiatrice de celle-ci en prenant les deux axes principaux
  • Tracez ensuite la bissectrice des angles droits
  • Puis posez le carrelage dans la surface qui reste.

En cas de problème, faire appel à un professionnel peut être utile

La pose d’un carrelage en diagonale est assez compliquée. Il ne s’agit plus ici de mettre les carreaux les uns à la suite des autres. La mise en place nécessite minutie et concentration, en plus d’avoir l’œil dans le choix des emplacements.

En outre, cette pose nécessite du temps. En fonction de la superficie à couvrir, vous aurez besoin de quelques jours, voir d’une semaine pour tout mettre en place. Ce qui n’est pas pratique, aussi bien du point de vue confort que disponibilité.

Pour toutes ces raisons, faire appel à un carreleur expérimenté peut être utile. En fonction de l’importance des tâches à faire, les frais peuvent ne pas être trop élevés. D’ailleurs, en comparant les offres, vous aurez plus de chance de trouver un prestataire à l’écoute de vos besoins et de vos impératifs : durée du chantier, prix de la prestation, etc…

Et pour les petits malins qui veulent gagner du temps, le carrelage à clipser !