Jardiner au mois d’Août

Si le jardinage est bien apprécié durant les hautes saisons, c’est surtout dû au fait que ce sont les périodes où les plantes s’épanouissent le plus et que les bourgeons commencent à montrer leur beauté ! Et si août montre bien un soleil chaleureux et un temps très clément, il ne faudrait surtout pas perdre son temps à se prélasser et devenir aussi rouge que des tomates qui ne sont mêmes pas semées !

Car même avec une chaleur parfois écrasante, quelques plantes réclament du soin. Et si le programme est à l’ennui autant faire un peu de jardinage !

Du travail à faire

Comme c’est aussi le mois de la récolte, il y a du travail à faire. En effet, en entrant dans le mois d’août, la plupart des légumes sont à la fin de leur croissance et il faut donc les ramasser. Si vous possédez déjà quelques légumes bien mûrs dans les parages, c’est le moment de les ramasser car ces derniers sont dans la phase de maturation.

Ou comme on le dit souvent : « ils sont à point pour être consommer ! ». Vous pouvez maintenant les extraire gentiment du sol avant qu’ils soient trop mûrs. Maintenant que votre sol est libre et qu’il est encore très riche, le mois d’aout est également une bonne période pour repiquer, semer et multiplier.

Vous pouvez de ce fait repiquer des choux, des laitues et des poireaux avec les semis du mois de juillet. C’est le moment idéal pour semer les légumes tardifs ou encore attribués à l’hiver car ils s’adaptent bien à cette période comme les radis, les carottes, les navets ou encore la mâche.

C’est également une bonne occasion de multiplier les rhubarbes (ou racines) en les retranchant une à une. Pour ce qui est des fleurs vous pouvez repiquer celles qui sont bisannuelles comme les giroflées des jardins. C’est également le temps du bouturage des arbustes si vous êtes agréablement tenté par ce procédé.

L’ornement au rendez-vous

Le jardin c’est également de belles fleurs qui font office de décors face à la verdure. Si le mois d’aout est connu pour sa chaleur qui n’épargne personne, c’est aussi un mois venteux. Un caprice qui fait souvent du tort aux belles fleurs qui ornent les jardins. Certaines fleurs sont très fragiles alors il faut les supporter avec des branches ou des ficelles spécialement adaptées.

Les plus à protéger sont celles qui s’épanouissent le plus durant le mois d’aout comme les roses, les dahlias, les trémières, les amarantes et les glaïeuls. Certaines supportent mal la chaleur et se fanent, alors il faudrait les tailler et non les déraciner totalement. Certaines sont par contre très résistantes mais ne supportent pas pour autant la sècheresse alors il faut les arroser régulièrement. Vous pouvez également gorger d’eau les pieds pour une réserve d’eau durant quelques jours. Sans gazon, un jardin n’est pas vraiment un jardin.

Certaines personnes sont un peu radines en ce qui concerne l’eau pour le gazon. En effet, avec la chaleur du mois, l’eau est vitale pour que l’herbe reste toujours verte. Vous pouvez changer radicalement la qualité de votre sol avec de nouveaux engrais. Car durant ce mois de canicule, il faut un sol qui retient d’avantage l’eau. Une idée à adopter dès le début du mois pour que vos gazons ne se dessèchent et donnent une couleur désagréable à voir.

Le mois des melons et des potirons

Le melon connait un franc succès au mois d’aout. C’est la période idéale où il entre en maturation et ou il faut commencer à le récolter. Avec une solide « carapace », la chaleur écrasante du soleil devient bénéfique pour le melon. Le fruit très juteux est alors très en phase avec le temps qu’il fait. Si votre melon entre dans la phase finale de maturation, veillez à ce qu’aucune feuille ne cache le rayon de soleil qui entre en contact avec le melon.

Il faut attendre vers la moitié du mois pour profiter des potirons. Dès le début du mois d’août il faut prendre une autre précaution pour ce légume. De ce fait, il ne faut plus le mettre en contact avec le sol. Il faut donc placer une planche en dessous de vos jolis potirons.

La période des fruits

Les arbres fruitiers sont très productifs à cette période de l’année. Même si vous êtes prêt à tout récolter dans les jours qui viennent, les phases de maturation sont invariables pour les fruits. Il faut donc vérifier à ce que les fruits ne soient pas en excès trop rapidement.

Certains arbres produisent trop de fruits et il faut préalablement les tuteurer pour que les branches ne cèdent pas sous le poids des fruits qui deviennent rapidement juteux. Si vous possédez des mûres chez vous, c’est le moment de les cueillir. Il faut faire cependant très attention car les mûres murissent très vites et deviennent fragiles.

N’attendez pas qu’elles soient alors très mûres car elles se réduisent facilement en bouillie dès qu’on les manipule avec force. Si vous avez l’intention de commencer quelques plantations, vous pouvez déjà commencer avec des fraises mais vers la fin du mois. Si vous possédez des raisins dans votre verger, il faut couper quelques feuilles pour que les fruits puissent profiter entièrement du soleil. Les fruits au sol sont à surveiller de près et les feuilles sont à dégager pour renforcer le contact avec la chaleur.

Attention aux petites bêtes !

Et comme par hasard quand les fruits et les légumes entrent en maturation, on est surpris de constater que les petites bêtes sont agréablement au courant. Il faut surtout faire attention aux pucerons et aux asticots. Les pucerons font des vagues sur les feuilles et sur les rameaux et les légumes sont les victimes potentielles.

Ces insectes hémiptères se propagent rapidement et très vite votre potager sera dévasté. Il faut donc prendre de grande précaution même si vos légumes en question passent à côté du buffet. Pour ce qui est des asticots, ils profitent des fruits qui sont très juteux. C’est également pour cette raison qu’il ne faut pas attendre que les fruits soient très mûrs pour commencer à les cueillir. Et la chaleur ne va pas vous aider car elle aide à la prolifération des petites bêtes. Palper régulièrement vos fruits et cueillez-les dès qu’il le faut avant qu’il ne soit trop tard.

Les petits entretiens à faire

Même s’il a été dit que le potiron est à protéger du sol lors du mois d’aout, le conseil est valable pour tous les légumes qui touchent le sol. Taillez les haies et les aromates pour qu’ils puissent se reproduire rapidement avec de nouvelles pousses. Il faut aussi biner la surface du sol. Il faut pincer les tomates, les poivrons, les aubergines, les cornichons, les courges et concombres. Retirez régulièrement les mauvaises herbes. Buttez les choux et les poireaux et n’oubliez surtout pas d’arroser votre potager régulièrement surtout durant les grosses chaleurs.