Tout savoir sur la chaudière électrique

La chaudière, appareil aux formes diverses, permet de transférer de l’énergie thermique à l’eau. A grande échelle ou en simple utilisation dans un foyer, la chaudière est une manière simple de chauffer l’eau grâce au mécanisme interne de l’appareil. Il existe différentes sortes de chaudières en fonction de sa gamme, de sa puissance, de son application et par source de chaleur.

Et à travers cette dernière, il y a la chaudière électrique qui est plus moderne.

Une chaudière électrique c’est quoi ?

Généralement quand on parle de chaudière, un combustible est toujours présent pour faire fonctionner l’appareil comme il se doit. Dans une chaudière électrique, le combustible est troqué par l’électricité. Cette dernière est une source de chaleur à diverses fonctionnalités.

Convertie en chaleur, elle remplit les mêmes critères attribués à un combustible. Étant une énergie à forte puissance, l’électricité devient alors un élément de base. C’est pour cette raison que depuis quelques années la chaudière s’est penchée sur cette nouvelle source d’énergie.

La différence avec les autres chaudières

La chaudière électrique est un nouvel éventail aux autres systèmes de chauffages archaïques. En effet, la chaudière électrique nécessite peu d’efforts et consomme une énergie directement exploitable en mettant juste la prise en contact.

L’énergie consommable est directement adhérée à l’intérieur de l’appareil. Le cas des autres chaudières est nettement différent comme le bois, la chaudière à combustion ou encore à gaz. Sa structure interne nouvellement réorganisée ne nécessite pas un conduit d’évacuation.

Comment elle fonctionne ?

L’installation d’une chaudière électrique se fait via un raccordement électrique ou un kit hydraulique. La température peut monter petit à petit selon le réglage à travers le chauffage des radiateurs ou encore des planchers chauffants. Reliée à un ballon contenant de l’eau chaude, l’appareil est également en mesure de fournir de l’eau chaude à une quantité variable selon la capacité du ballon.

La chaudière électrique est installée dans un circuit fermée mais sa consommation n’est pas régulée avec les autres appareils et peut être vérifiée constamment. Une valve est disposée à l’intérieur de la chaudière qui conduit l’eau froide. Celle-ci est chauffée par une résistance électrique. L’eau chaude est alors diffusée à travers une valve de pression.

Le fonctionnement de l’appareil suit ce schéma perpétuellement. Il existe aussi des chaudières électriques sans résistance. Dont les chaudières électriques ioniques. C’est à travers l’électrolyse que l’eau est chauffée. Une décomposition faite via le courant électrique. A travers le champ électrique provoqué entre les électrodes, l’eau est chauffée rapidement.

Les modèles de chaudière électrique

Chaque fabriquant possède un modèle différent. On peut de ce fait rencontrer des formes opposées aux autres mais dans sa généralité la chaudière électrique possède les mêmes fonctionnements d’un fabricant à un autre. On peut de ce fait citer les modèles suivants : la chaudière électrique murale et celle au sol.

La chaudière murale est la plus commune car elle est très légère et se placarde au mur facilement. Elle peut être installée partout dans la maison et reste de faible encombrement.  La chaudière électrique au sol demande plus d’espace que la chaudière au mur. Généralement on l’installe dans un garage ou un cellier.

Les dimensions d’une chaudière sont très variables. La variabilité dépend de sa capacité, de l’énergie qu’elle doit consommer et de son gabarit.

La consommation

Si généralement la chaudière est connue comme étant un appareil électrique à forte consommation, celle-ci peut être régulée. La première solution est de passer par une surveillance personnelle. La consommation de l’appareil à vérifier après chaque utilisation pour ne pas dépenser de l’énergie sans compter.

Il existe aussi des chaudières électriques standard et à basse consommation qui peuvent réduire cette dernière jusqu’à 15%. Avec les nouveaux modèles, certaines chaudières possèdent des régulateurs. Il y a également la chaudière électrique à basse température avec des radiateurs adaptés à l’appareil. Le rendement peut être de ce fait optimal.

Quels avantages ?

A la différence des autres chaudières, celle qui est électrique est plus facile à utiliser. De ce fait sur le plan de la commodité, elle est très clémente. La maintenance n’est pas une contrainte avec la chaudière électrique. Avec une structure interne et externe modernisée, vous n’êtes pas obligé en tout temps de surveiller l’état de l’appareil.

De plus, son installation ne requiert pas beaucoup de temps. Différent selon la puissance, la chaudière électrique n’est pas très couteuse et revient à un prix abordable pour une installation moyenne. La rapidité du chauffage est également un des traits attrayants de cet appareil. Avec une diffusion rapide de l’énergie électrique, le chauffage se fait rapidement.

Avec une production de chaleur maximale, la productivité de la chaudière électrique revient à 100%. Quand la chaleur est produite durant le fonctionnement de l’appareil, la perte d’énergie est totalement nulle ce qui revient à un investissement avec une efficience optimale. Sur le plan de la sécurité, la chaudière électrique remporte le prix nobel !

L’appareil est totalement silencieux et ne rejette aucun élément nocif pour la santé. Il peut de ce fait fonctionner durant des heures sans rejeter des matières ou substances nuisibles.

Quels inconvénients ?

Si la réputation de la chaudière est connue comme étant un appareil peu couteux, la facture est nettement différente lors de la consommation. En effet, sa consommation d’électricité lui confère un statut d’appareil qui fait dépenser beaucoup. Les incommodités s’accentuent au fil des années car l’appareil consomme de plus en plus d’énergie électrique.

Si, relativement, la chaudière électrique reste un appareil qui ne nuit pas à la santé généralement, il n’en est pas pour autant très écologique. L’électricité étant une énergie non renouvelable, l’exploitation massive des charbons et des grands centres nucléaires restent un débat  à vif. De plus, sur le plan planétaire, cette méthode reste très polluante. Ce qui revient à accuser la chaudière électrique à être un élément contribuant à la pollution de l’environnement.

L’entretien d’une chaudière électrique

Même s’il a été dit que cet appareil ne nécessite pas de suivi constant, il faut quand même l’entretenir annuellement. L’entretien permet de maximaliser la praticabilité de la chaudière sans parler de sa performance. Dès la première année de son installation, la chaudière doit être entretenue.

Comme tout appareil électrique, le nettoyage externe est indispensable. Un coup de chiffon sec est à envisager quotidiennement. Pour ce qui est de l’intérieur de l’appareil, le mieux est de faire appel aux services d’un professionnel. Les entreprises d’installation sont également ouvertes à des contrats d’entretien annuel immédiatement après l’achat de l’appareil.

Efficacité sur le long terme

Fréquemment, on fait souvent face à des contrefaçons d’appareils. Réputés peu onéreux, cet appareil est aussi vendu dans une mauvaise qualité. Avec un bon appareil neuf et de très grande qualité, l’efficacité est toujours optimale même sur le long terme. Si le prix ne diffère pas beaucoup, les vraies marques à forte potentialité proposent souvent des appareils très résistants.

La chaudière électrique est adaptée à tous les foyers et peut même être utilisée à grande échelle. Dans les deux cas, l’entretien régulier avec une utilisation dans les normes ne risquent pas d’endommager l’appareil. Il faut compter des années pour remplacer la chaudière électrique et faire installer une nouvelle car elle est habituellement très résistante.