Comment se passe le financement de travaux ?

En tant que propriétaire, vous ne devez pas lésiner sur les moyens pour l’entretien et la revalorisation de votre bien. Il en va de sa valeur à la revente, mais pas uniquement. C’est aussi un moyen d’en optimiser le confort.

Les travaux peuvent se décliner en plusieurs sortes. En hiver, en parle surtout d’isolation et de changement de système de chauffage. En été, il est plus question de climatisation ou d’installation d’une véranda, voire d’une piscine. Et cela exclut les petits chantiers qui doivent se faire fréquemment comme le démoussage, le ravalement de façade, etc.

Toute l’année, vous pouvez avoir des projets de rénovation. Certains sont bien évidemment plus coûteux que d’autres. Vous pouvez viser un agrandissement des lieux pour un peu plus de place ou une modernisation de certaines pièces. Mais peu importe votre projet de rénovation, une question demeure : comment se passe le financement ?

Le crédit travaux : une solution pratique

Les travaux de rénovation et d’entretien d’un bien immobilier nécessitent un budget plus ou moins conséquent, à savoir pas moins de 300 euros généralement. Et si pour certains, trouver une telle somme est facile, pour les revenus modestes, ce peut être une grande aventure. Mais heureusement, on peut compter sur les banques et les prêts travaux.

Depuis quelques années, le financement des chantiers dans une maison quelle qu’elle soit, a été séparé des crédits immobiliers. Actuellement, pour ce type de projet, vous devez demander un prêt affecté travaux avec comme justificatif des devis venant des artisans certifiés.

Pour information, le crédit travaux faisant désormais partie des prestataires bancaires classiques, vous pouvez en trouver aussi bien en ligne qu’auprès des établissements physiques. Et attention, dans les deux cas, chaque enseigne peut proposer des taux différents, plus ou moins attractifs que d’autres. Sur https://www.cnasea.fr/credit-travaux, vous pouvez notamment faire une comparaison des propositions pour voir laquelle s’adapte le mieux à vos besoins, mais aussi et surtout à vos possibilités de remboursement. Cela vous aidera à minimiser les risques de surendettement.

peinture bois

Pour rappel, le prêt travaux nécessite non seulement un justificatif d’utilisation, mais aussi un bulletin de salaire, des avis d’impositions et des documents attestant de votre identité : CIN, certificat de résidence, etc. Si vous faites appel à une banque de la seconde génération, à savoir à moitié digitale, vous devez notamment faire parvenir les papiers aux sièges de la banque, une fois que le formulaire a été rempli sur leur site. Dans ce cas, la réponse à votre demande vous parviendra généralement en 24 heures.

Les prêts personnels pour les exclus des banques

Suivant leurs revenus et leurs antécédents, les banques peuvent bloquer l’accès à leurs prestations pour certaines personnes. En effet, vous aurez plus de chance d’obtenir un prêt travaux si vous répondez aux critères suivants :

  • Vous êtes dans la quarantaine et résident français
  • Vous avez un CDI et un revenu conséquent
  • Vous disposez d’un apport personnel de l’ordre de 15 à 20 %
  • Vous avez une belle assurance ce qui tend à rassurer les banques
  • Et vous n’avez jamais été fiché dans les incidents bancaires

Et quant bien même vous obtiendrez un prêt, sans respecter ces conditions, le taux peut-être assez conséquent.

Fort heureusement, il reste une autre alternative à la prestation des banques pour le financement des travaux de rénovation et d’entretien d’une maison : les prêts personnels auprès des organismes de micro-crédit. Mais comme son nom l’indique, ce sont des financements pour petit budget, donc nécessairement des travaux de moins de 5 000 euros.

Le principe est le même. Le contrat vous engagera jusqu’à parfait remboursement. Vous devez régler votre dû via des mensualités. Mais l’avantage ici est que les critères de sélections sont moins exigeants et s’ouvrent même aux personnes sans emplois. Le prêt est beaucoup plus réglementé et sécurisé que les crédits qui commencent à avoir le vent en poupe de nos jours. Ce qui n’exclut tout de même pas une vérification des possibilités d’endettement étant donné que cette démarche est actuellement imposée par la nouvelle loi de la consommation.

choix couleur

Les aides des associations en tout genre

Certains travaux de rénovation peuvent aussi être financés via les aides financières gouvernementales et des différentes associations. C’est notamment le cas de l’ANAH qui participe à la rénovation énergétique d’une maison.

Isolation, changement de système de chauffage, et tous les travaux qui visent à une économie d’énergie : ce sont généralement celles qui peuvent être financées via ces aides. Certaines sont cumulables et d’autres non. Mais dans tous les cas, cela vous aidera à régler une partie de vos chantiers. Et contrairement aux prêts, vous ne devrez aucun remboursement.

En outre, on tient également à noter qu’il existe des financements possibles pour les travaux d’aménagement d’une maison destinée à accueillir des personnes à mobilité réduite ou des séniors. Les chantiers toucheront dans ce cas l’installation d’un escalator ou d’un ascenseur privé, d’un monte escalier, la rénovation de la douche pour la rendre plus accessible ou encore la mise en place d’une rampe.

Ces aides, peu importe leur finalité, s’obtiennent sur demande. Il existe des cas prioritaires, donc il ne faut pas s’attendre à toujours avoir une réponse positive. Tout dépend notamment de l’urgence de votre situation ainsi que de la qualité de votre dossier.

On tient également à remarquer que les financements de ce genre sont plafonnés. Les associations ne couvrent qu’une partie des dépenses, d’où l’importance de cumuler les aides afin de réduire le plus possible la facture à régler de sa poche.

salon rénové

La couverture des assurances habitations

La souscription à une assurance habitation est devenue un impératif de nos jours en France. Pour rappel, ce genre d’engagement couvre les dégâts et les pertes. Ce peut être dû à un cambriolage ou à un accident en tout genre.

Mais l’assurance habitation peut également devenir un allié de taille dans la rénovation de la maison. En effet, il existe certains packs de prestation qui prennent en charge la rénovation énergétique d’une résidence, notamment l’achat et l’installation d’un nouveau système de chauffage. Dans cette optique, l’assureur ne propose pas seulement un recouvrement des dépenses. Il va jusqu’à proposer des artisans certifiés, ce qui évitera les conflits et garantira la performance du prestataire.

De nos jours, vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les entreprises d’assurances. Outre les mensualités ainsi que les cotisations à verser, nous vous conseillons notamment de juger avec minutie la rapidité des prises en charge ainsi que la qualité des services. Ce seront les gages de votre entière satisfaction.

En règle générale, fiez vous plus facilement aux entreprises dotées de plusieurs années d’expérience. Mais dans tous les cas, vous profiterez d’un délai de réflexion de 14 jours à compter de la signature du contrat d’assurance pour changer d’avis au cas où vous trouverez mieux ailleurs ou que l’on vous ait recommandé une autre société. Cela vous évitera d’attendre le jour d’anniversaire du contrat d’assurance avant de pouvoir le résilier. Le mieux sera aussi de comparer les devis pour avoir un avis objectif sur les prestataires.