Comment faire pour une dératisation efficace ?

Ahhh les rats, ces petits rongeurs sont toujours nuisibles : ils rongent les sols, les portes, les murs, les câbles électriques, les tuyaux, … avec leurs petites dents effilées. Ils grignotent vos aliments.

Ils sont parfois sources de mauvais incidents en rongeant les tuyaux et les câbles : court-circuit, fuites de gaz, incendie, … Outre cela, ils sont aussi vecteurs de nombreuses maladies : inflammations, infections, voire même une insuffisance rénale en cas de morsure.

Celles-ci, du fait des germes qui couvrent leur corps (leptospirose, pasteurellose) en raison des nombreuses bactéries qu’ils hébergent. Heureusement, il y a des méthodes de dératisation très efficaces pour lutter contre les rats, ainsi que d’autres rongeurs nuisibles.

Les méthodes classiques pour exterminer efficacement les rats et les souris

Il est bon de savoir qu’il existe principalement deux méthodes de dératisation : les méthodes classiques et le recours à un dératiseur. Le choix de cette manière d’exterminer les rats dépend du volume de l’invasion. Ainsi, parfois, les méthodes classiques suffisent pour dératiser un local ou bien une maison. En voici une liste de celles-ci :

  • L’appât mortel

Comme vous le savez peut-être déjà, cette méthode consiste à poser côte à côte un mélange de farine et de plâtre et une coupelle d’eau. Les rats seront sûrement tentés de consommer les deux substances. Malheureusement pour eux, en faisant cela, ils vont gonfler et mourront.

Le plus intéressant avec cette technique c’est que le rat ne pourra pas aller loin avant sa mort que vous n’aurez pas du mal à le trouver après. Alors, fini les odeurs nauséabondes des rats morts dont on ne sache pas où il est exactement.

  • Les appareils à ultrasons

Contrairement à l’appât mortel, les appareils à ultrasons feront juste fuir les rongeurs de chez vous. Pour que cette méthode soit efficace, il va falloir poser un appareil dans chaque pièce de la maison. Faites attention quand même car à la longue, les rats peuvent s’y habitués et ces systèmes deviendront donc, dans ce cas, inefficaces.

Concernant les prix des appareils ultrasons, ils varient entre 20 et 70 euros.

  • Les pièges

Electriques, mécaniques ou à glu, avec, en plus, un appât pour attirer les rats, ces anciens pièges marchent toujours. Vous pourrez ensuite faire ce que bon vous semble des envahisseurs que vous avez capturé. De plus, cela ne vous coûtera qu’entre 6 et 35 euros.

 Utiliser un rodonticide

Coûtant environ 10 euros, les produits rodonticides viennent remplacer la vieille mort-aux-rats qui a un peu plus disparu du commerce depuis plusieurs années déjà. Avec ceux-ci, vous pouvez également être sûr d’une dératisation efficace.

  • Les mesures anticipatoires

Pas besoin d’attendre l’arrivée des rongeurs pour faire quelque chose contre eux. Comme dit un célèbre adage : « La prévention est la meilleure des remèdes », le mieux est de mettre ces rongeurs hors d’état de nuire avant qu’ils nuisent.

Pour ce faire, vous pouvez par exemple placer des solutions répulsives anti-rats (feuilles de laurier, bouquet de sauge ou de menthe, poivre, etc.) dans chaque recoin de la maison susceptible d’être fréquenté par eux. Et en plus de cela, assurez-vous bien de ne pas laisser aucune ouverture aux rats et posez des grilles destinées pour cela si nécessaire. Enfin, les rats aiment bien grignoter dans les poubelles. Alors, fermez-les toujours bien.

Quand recourir à l’aide d’un dératiseur ?

Lorsque l’invasion de ces rongeurs est importante, les méthodes classiques sont souvent inefficaces. Il est donc, dans ce cas, temps d’appeler un professionnel de la dératisation. Vous pouvez en trouver facilement dans les grandes agglomérations qui sont les lieux de prolifération des rats : Nice, Marseille, Lyon, Bordeaux, Paris, etc. Les dératiseurs peuvent se déplacer dans d’autres régions s’il le faut.

Recourir à ces professionnels revêt de nombreux avantages :

  • Ils sont les plus efficaces pour vous libérer d’une invasion de rats.
  • Ils savent très bien le produit à utiliser contre ceux-ci et adapté à votre environnement. Par exemple, si les produits chimiques ne vous conviennent pas, ils pourront vous proposer des pièges très efficaces et dénués de ces produits. Ainsi, avec eux, vous pourrez être sûr de ne plus avoir de problèmes avec ces rongeurs.
  • Lorsqu’ils interviennent chez des professionnels, ils connaissent les règlementations d’hygiène que le législateur a posé pour chaque domaine (les usines et entrepôts, les cabinets médicaux, les hôpitaux, etc.).
  • Les dératiseurs savent comment se débarrasser de tous les types de rats (rat d’égout, de champ, rat noir, …) et aussi des souris qui sont également très ennuyants quand leur présence devient invasive.

La première chose que le dératiseur va faire est d’évaluer la grandeur des dégâts que vous avez subi pour savoir à quel point ces rongeurs ont envahi votre local ou bien votre habitation.

Vous vous demandez peut-être donc : Mais quel est l’intérêt de ce procédé ? Eh bien ! C’est en fonction de cela que le prestataire définira la méthode la plus sûre afin de débarrasser, une bonne fois pour toute, ces animaux nuisibles. Par exemple, quel est le nombre d’appât ou pièges à poser pour que la dératisation soit efficace.

Combien coûte l’intervention d’un dératiseur ?

Pour les particuliers, c’est-à-dire les personnes physiques, les prestations d’un professionnel de la dératisation coûtent, en moyenne, entre 50 et 90 euros.

Quant aux personnes morales, telles que les associations, les entreprises, etc., elles établissent un contrat avec les entreprises de « Dératisation, Désinsectisation, Désinfection », qu’on connait par le sigle « 3D ». Ces dernières qui agissent spécialement pour la lutte contre les rongeurs, ainsi que des insectes nuisibles. Le coût d’intervention du dératiseur est, dans ce cas, fonction de plusieurs éléments, à savoir :

  • La taille du local à dératiser.
  • Sa fréquence d’intervention annuelle.
  • La durée du contrat conclu (un, deux, trois ans, etc., selon les besoins de la personne morale).
  • Le type de l’établissement : bureaux, hôtel, bar, boucherie, boulangerie, pizzeria, restaurant, etc., car les produits utilisés dépendent aussi de cela. Le dératiseur ne va quand même pas poser des pièges dans un restaurant ou bien une pizzeria puisque beaucoup de gens y circulent et cela peut préjudicier un client ou un employé de l’établissement.
  • Le type du produit anti-rongeur utilisé et son efficacité.
  • Le nombre de l’appât ou des pièges.
  • La proposition ou non du dératiseur d’une garantie de résultat. Avec une garantie, le coût de prestation sera beaucoup plus cher.

Avant toute conclusion de contrat, il est évident que l’entité qui souhaite dératiser son local va demander des devis à plusieurs professionnels de dératisation pour minimiser le plus possible le coût de cette intervention, tout en ayant un résultat efficace.

L’établissement de ce devis par chaque prestataire, est, en général, gratuit. Chaque dératiseur va faire un tour des lieux pour évaluer les dégâts, puis dira la méthode qu’il pense être la plus efficace, les matériels dont il aura besoin pour ce faire, et le prix de ceux-ci.

Une dératisation imposée par la loi

Les collectivités et les professionnels doivent procéder à la dératisation, non seulement parce qu’ils le veulent, mais aussi, et surtout, parce que la loi le leur impose. Cette lutte contre les rongeurs est régie par des arrêtés préfectoraux, donc au niveau départemental.

Par exemple, chaque année, le département de Paris édite, au printemps, un arrêté du Préfet de Police définissant les dates de la campagne de dératisation, imposant ainsi aux usagers d’intensifier les mesures de dératisation sur les terrains non bâtis et tous les immeubles.