L’isolation des maisons d’habitation, une importance vitale d’ordre économique et écologique

Opter pour l’isolation de vos murs mais aussi des plafonds de votre lieu d’habitation est une garantie pour la réduction des pertes de chaleur lorsqu’arrive la période hivernale. Cela vous épargne une surconsommation de chauffage et, par la même occasion, il va également y avoir une baisse au niveau de votre facture d’électricité.

D’un point de vue écologique, le fait de recourir à l’isolation de sa demeure permet de restreindre l’émission des gaz à effet de serre. Le choix d’un isolant adéquat peut non seulement retenir la chaleur pendant l’hiver, cela permet également d’avoir de la fraîcheur en été.

Ajouté à cela, l’isolation permet d’atténuer les bruits et, par conséquent, d’avoir une acoustique très confortable. Il faut savoir qu’on recommande énormément l’isolation du sous-sol en ce sens que celui-ci peut représenter une perte thermique d’environ 7%.

Il arrive même que ce taux monte jusqu’à 20% si le sous-sol ne fait l’objet d’aucune isolation, c’est-à-dire ni par-dessus ni en bas.

L’isolation du sous-sol

En principe, le sous-sol est la pièce dans laquelle on ressent le plus le froid. Il est alors conseillé de commencer votre projet d’isolation par le sol. Dans ce sens, vous avez la possibilité de mettre en place un vide sanitaire. La hauteur de ce dernier peut aller de 20 à 50 cm et cela se trouverait, bien évidemment, entre la terre et le plancher.

C’est une technique qui vous protège contre les écoulements d’eau et qui permet d’isoler du froid du sol. Toutefois, il se peut que cette méthode soit impossible, comme pendant une rénovation.

Cependant, vous pouvez toujours recourir à l’isolation des murs. Il s’agit ici des murs des fondations  qui donnent un coup de froid à votre maison. Idéalement, vous pouvez poser des panneaux, en polystyrène ou en polyuréthane, rigides et en passant par l’extérieur de vos murs.

Sachez qu’il est également possible de faire l’isolation par l’intérieur. Pour l’isolation du plafond, vous pouvez choisir de créer un faux plafond ou encore de mettre en place un isolant qui serait fixé à l’aide d’une structure en métal. Cependant, l’isolation du sous-sol vous permettra d’avoir une pièce agréable à vivre.

L’isolation des combles

La toiture représente 30% de pertes thermiques. Elle est donc la zone qui représente le plus de perte de chaleur. Ce taux de 30% est aussi celui de l’économie que vous allez faire sur votre facture de chauffage si vous isolez votre toit. Souvent, l’isolation rime avec la conservation de la chaleur dans une maison. Il faut cependant savoir que cela constitue en plus un vrai avantage quand il fait chaud.  En effet, isoler les combles vous offre une baisse de température d’environ 7°C.

Les manières d’isoler les combles dépendent, en grande partie, du type de maison que vous avez. En ce qui concerne les combles perdus, deux techniques s’offrent à vous. Vous pouvez choisir entre une laine déroulée ou d’isoler par soufflage.

La laine déroulée consiste à étaler un produit isolant entre les solives ou encore par-dessus le plancher.  Pour cette option, la hauteur du toit doit être prise en compte car elle doit être suffisante afin que  celui qui va faire la pose  soit en mesure de se déplacer.

La seconde initiative est le soufflement de nodules ou encore de flocons de laine minérale. Cette technique est plus facilement réalisable et  remplit les interstices  afin d’optimiser l’isolation.

Si vous avez des combles aménagés, l’option d’un isolant sous forme de panneaux ou en rouleau est beaucoup plus conseillée car l’isolant en question sera directement fixé sous vos toits.

Lorsque vous réalisez l’isolation de vos combles, vos dépenses en chauffage baisseront de manière considérable. Aussi, cette mesure bénéficie d’un crédit d’impôt de 15%, non seulement sur la main d’œuvre, mais aussi sur le prix de l’isolant.

Cet avantage n’est valable que si vous faites appel aux services d’un professionnel pour la bonne marche des travaux. Même si les coûts paraissent un peu élevés, sachez que la rentabilisation de l’isolation des combles se fait en quelques années seulement.

L’isolation d’un garage

L’isolation des murs ou encore des plafonds d’un garage est d’une importance considérable lorsque vous construisez une maison. Cependant, une construction ancienne peut également faire l’objet d’une isolation. L’utilité d’isoler le garage ne se pose plus car même s’il s’agit d’une pièce annexe de la maison, c’est aussi une pièce qui perd énormément de chaleur.

Lorsque le garage est mitoyen ou lorsqu’il se trouve au-dessus d’une pièce où vous vivez, procéder à son isolation est d’une grande importance. Vous pouvez n’isoler qu’un seul mur ou tout simplement le plafond puisque cela suffira amplement.

Il vous est également possible de faire du garage une toute autre pièce à vivre. Mais pour cela, tous les murs ainsi que le plafond doivent être isolés.

Tout d’abord, vous devez faire le réajustement  des axes des portes dans le garage. Ceci, dans le but d’éviter toutes éventuelles pertes de chaleur. Ensuite, assurez-vous qu’il n’y a pas de trace de moisissure sur les murs. Si vous en trouvez, il faut vous servir d’un produit contre l’humidité avant la pose de l’isolant. Après cela, posez une structure métallique  contre les murs et/ou le plafond. Enfin, recouvrez le tout à l’aide d’une plaque de plâtre. Faites le choix d’une isolation sur 10 à 15 cm de largeur pour ce qui est des parois intérieures.

Cela permettra l’obtention d’un excellent confort thermique mais aussi acoustique. Il faut bien assurer la fixation des plaques au plafond parce qu’au fil du temps, il arrive souvent qu’elles s’affaissent.

Pour finir, faites-en sorte de bien soigner les finitions parce que s’il existe un espace entre les plaques de plâtres, il y aura quand même un risque de perte thermique considérable.

Le programme de l’isolation à 1 euro

Il est bon de savoir que le ministère de l’écologie s’est investi dans la promotion du mécanisme de l’isolation à 1 euro. Ce projet a été lancé pour pousser les gens à isoler leur habitation.

Il s’agit d’une aide financière dans le cadre des travaux de rénovation énergétique. En vérité, ce sont des entreprises pollueuses que l’Etat oblige à payer pour les travaux en question. C’est une alternative au paiement de taxes carbone et d’amendes très lourdes.

Le choix des personnes pouvant bénéficier de cette aide est soumis à certaines conditions. Avant toute chose, vous devez formuler une demande auprès des organismes concernés, sans oublier que vous devez vivre dans une maison individuelle. Aussi, votre revenu fiscal  ne doit pas aller au-delà des limites qu’impose l’ANAH.

La réalisation des travaux est confiée à des artisans certifiés RGE et ne concerne que quelques zones du lieu d’habitation comme le garage, les combles, la cave, les pignons et les rampants.

Ce programme incitatif prône l’économie en matière d’énergie. Le choix d’utiliser un matériau naturel forge encore plus la volonté de ne pas nuire à l’écologie. La laine minérale est par exemple un isolant extrait du sable. Les fibres qui s’imbriquent entre elles permettent d’emprisonner l’air immobile et c’est ce qui leur donne la capacité d’isoler la chaleur et le bruit.

Pensez alors à isoler votre maison car en plus d’économiser de l’argent et d’avoir une maison plus confortable, vous contribuerez aussi à la sauvegarde de notre planète.