Quelles sont les innovations en termes de literie ?

Tous les éléments qui composent l’univers du couchage, plus particulièrement le matelas et le sommier, sont regroupés en un ensemble qu’on désigne par le terme literie.  Les articles en textile servant à recouvrir le lit font aussi parties de la literie.

On assistait à une standardisation de la literie au XXe siècle. Ce qui a entraîné dans de nombreux pays à la disparition de l’édredon qui fut remplacé par la couette dans les années 1980 et 1990.

Les différents types de matériaux utilisés comme matelas

Le matelas est sans conteste l’élément le plus important d’une literie. On peut dire qu’en matière de sommeil, c’est le matelas qui constitue l’élément de confort. Étymologiquement, le mot matelas est le dérivé francisé  de l’arabe « Matrah ». Généralement, un ou plusieurs sommiers associent le matelas au lit.

Autrefois, des sacs bourrés de plantes séchées, comme la paille, la fougère, les feuilles de maïs, étaient utilisés comme matelas. Puis, les poils d’animaux, les crins, et même la balle d’avoine étaient utilisés. Au moyen âge, des matériaux plus doux et plus confortables, comme le coton, la laine et les plumes d’oiseaux avaient servi comme garniture de matelas.

Les matériaux les plus courants actuels sont constitués de :

  • Mousse qui peut être :
    • En  polyuréthane, aussi appelée mousse conventionnelle, elle présente une résilience moyenne;
    • Mousse HR ou haute résilience;
    • Viscoélastique ou mousse à mémoire de forme.
  • Ressorts :
    • Les ressorts biconiques : À chaque extrémité, les ressorts présentent une forme évasée et resserrée au centre ;
    • Les ressorts ensachés : Chaque ressort est enfermé individuellement dans un petit sac;
    • Ressorts à fil continu : Ce type de ressort permet d’obtenir un maximum de fermeté.
  • Latex qui constitue à l’heure actuelle deux grandes familles de produits :
    • Le latex 100% naturel obtenu à partir de la sève de l’hévéa qui est utilisé pour donner une meilleure élasticité.
    • Le latex synthétique qui est obtenu par polymérisation. Le matelas en latex de synthèse est un mélange de 75% de mousse alvéolaire et de 25% de latex naturel  et assure la durabilité
  • La laine :
    • Ce type de matelas est fabriqué par des artisans entièrement à la main.

La laine, le crin et les ressorts constituent les matériaux les plus utilisés pour la literie haut de gamme.

On peut aussi trouver sur le marché des matelas pneumatiques gonflables qui sont constitués par une enveloppe en plastique. Ils sont conçus pour le camping ou la plage.

Des matelas légers et faciles à transporter, formés d’une mousse dense et très fine appelée « karrimat », sont aussi disponibles. Il existe même des matelas autogonflants peu encombrants qui sont créés spécialement pour le confort des amoureux de randonnées et camping.

Les nouveautés en matière de literie

Des études de l’INSEE ont révélé qu’en moyenne, un individu dort 8 heures par nuit. Annuellement donc un homme dort 8 heures, multipliées par 365. Ce qui correspond à 2920 heures. En supposant que la durée de vie d’un être humain est de 80 ans, les calculs donnent que durant sa vie, un homme passe 26 ans et demi à dormir.

L’homme n’a pas fini d’innover afin de faire de son lit un nid douillet où il est agréable de passer ces 8 heures de sommeil par nuit dans le confort. En effet, la qualité du sommeil est conditionnée par le lit. À son tour, le bien être quotidien est conditionné par un bon sommeil.  Dans la vie de tous les jours, une bonne literie constitue une garantie de bonne santé.

Le principal constituant du matelas, souvent en latex, mousse ou ressorts, est appelé « âme » ou « cœur » d’un matelas. Des plateaux constitués de différentes couches de garnissage habillent cette « âme ». Elle est aussi enveloppée d’un coutil qui, généralement est en coton, lin ou polyester. Le coutil est parfois associé à des traitements antibactériens, anti-acariens. Il peut aussi présenter deux faces différentes selon les composants utilisés pour le matelassage.

On a alors une face « Hiver » quand des composants comme la laine sont utilisés. Ceux-ci conservent la chaleur. Généralement,  une étiquette de la marque du fabricant indique cette face.  La face « Été » correspond aux composants, tels que le coton ou le lin, qui ont la caractéristique d’être plus légers et qui procurent de la fraîcheur.

–  Le matelas en mousse

Plusieurs types de matelas en mousse sont disponibles.

  • Les matelas en mousse polyuréthane ou polyéther

La résistance de cette mousse est en fonction de sa densité.  Plus celle-ci est forte, plus la mousse est résistante et moins elle se déforme. Les mousses en polyuréthane ou polyéther comportent cependant un inconvénient de taille. Elles sont moyennement fermes et ventilées. Cependant, elles possèdent une durabilité dans le temps. On peut les utiliser pour les bébés et les jeunes enfants.

  • Les matelas « haute résilience » et « haute résistance »

Ils sont aussi connus sous l’appellation « matelas en mousse HR ».  Ils sont constitués d’une résine qui leur permet de reprendre leur forme initiale. Grâce aux cellules ouvertes dans l’âme du matelas, ce dernier dispose d’une bonne aération. Le matelas HR est en mousse polyéther. Il est disponible avec une gamme de fermeté qui va du moelleux à très ferme, en passant par équilibré et ferme. Il est conseillé à ceux qui sont en quête d’un matelas souple, douillet et moelleux.

  • Le matelas en latex 100% naturel

Les matières naturelles sont actuellement très prisées en matière de literie. Avec sa grande élasticité, le matelas en latex s’adapte à la perfection à la morphologie de son utilisateur et reprend sa forme initiale de façon automatique après usage. De plus, le latex est un régulateur naturel d’humidité et de chaleur, ce qui permet à la literie d’avoir  une aération optimale. Par-dessus tout cela, le latex naturel possède des propriétés hypoallergéniques, antibactériennes et anti-acariennes.

C’est le genre de matelas idéal pour les personnes qui ont des problèmes d’allergies, mais aussi pour celles qui recherchent une ventilation extrême et un confort durable.

  • La mousse à mémoire de forme

Ce type de matelas a acquis une certaine popularité ces dernières années. La mousse est principalement composée de polyuréthane.  Avec ce matelas, le dormeur jouit d’une indépendance totale de couchage. On peut même dire que cette mousse offre à son utilisateur un sommeil sur mesure. Elle épouse parfaitement le corps et soutient la colonne vertébrale dans une position naturelle.

Par réduction des points de pression, la mousse à mémoire de forme facilite la circulation sanguine et favorise le relâchement musculaire.  La qualité du sommeil et ses bienfaits réparateurs sont optimisés grâce à ce matelas. Vous pouvez consulter Astuce-sante.fr si vous avez des problèmes de sommeil également (à voir ici).

Il est annoncé au début de cet article que tous les articles en textile qui servent à recouvrir le lit font aussi parties de la literie.

Actuellement, on ne parle plus de couverture de matelas mais d’un sur-matelas. Cette pièce de tissu, épaisse de quelques centimètres, est posée sur le matelas. Elle a pour principale fonction  d’améliorer le confort ou la fermeté ce dernier. Les sur-matelas peuvent être en laine ou en duvet, mais dans la grande majorité des cas, ils sont en mousse à mémoire de forme.

Ils peuvent être aussi utilisés à des fins médicales. Dans ces cas, ils constituent une aide contre le mal de dos ou à contrôler  la température de l’environnement du sommeil. De nos jours, des sur-matelas thermorégulés sont utilisés  pour assurer un contrôle au degré près la température de son lit.

N’hésitez-pas à consulter novoly.fr pour voir de nombreux modèles de matelas.