Le pare-feuilles, une solution très efficace contre la prolifération des moustiques tigres

Le moustique tigre, de son nom scientifique Aedes albopictus, est un nuisible vecteur de maladies  épidémiques, telles que le virus Zika, la dengue et le chikungunya.

Il constitue aujourd’hui un réel danger pour la France. Son développement dans le pays est très inquiétant, même si on ne peut pas encore actuellement parler d’épidémie. En effet, selon le Ministère des Solidarités et de la Santé, le moustique tigre serait aujourd’hui répandu dans 42 départements de la France. On a détecté plus de 6500 cas de dengue dans tout le pays cette année 2018, cas autochtones inclus. Les cas de chikungunya et de dengue détectés étaient seulement de 518 en 2014, en France Métropolitaine. On constate également une hausse de 30 % du développement de l’Aedes Albopictus par rapport à ce de l’année 2017. Face à cette situation, les Agences Régionales de Santé (ARS) sonnent l’alerte. Ce nuisible constitue actuellement un enjeu de santé publique. Découvrez dans cet article un accessoire anti-moustique tigre efficace et facile d’utilisation : le pare-feuilles. Mais avant, il convient de noter quelques informations importantes à savoir sur ce nuisible.carte moustique tigre

Comment identifier le moustique tigre ?

Il existe différentes espèces de moustiques en France, dont le moustique tigre. On peut le reconnaître facilement par la couleur de son corps et ses pattes rayées, noir et blanc. Ses ailes sont, par contre, toutes noires. Moins craintifs par rapport aux gestes de l’homme, ils volent lentement.

Le moustique tigre mesure moins d’un centimètre. Il s’agit d’une espèce diurne. Ainsi, il pique beaucoup moins la nuit. Il est bon de savoir que seules les femelles peuvent transmettre des maladies virales puisque ce sont les seules qui piquent. Elles sont particulièrement actives entre les mois de Mai et de Novembre. Leur piqûre est douloureuse et provoque, en général, un bouton pouvant irriter durant plusieurs jours.

L’eau stagnante, favorable au développement du moustique tigre

Après l’accouplement, le moustique tigre femelle va dans l’eau pour pondre ses œufs. Ensuite, les larves éclosent et deviennent des nymphes. De l’enveloppe de la nymphe émerge après un moustique adulte. Le développement des œufs dure 7 à 20 jours, selon la température ambiante. La durée de vie des larves est à peu près deux semaines. Et celle d’un moustique adulte est de 2 à 4 semaines.

Il est à noter qu’un moustique tigre pond 300 œufs en un mois seulement. D’où, son développement rapide si on ne prend pas les mesures adéquates pour les éliminer.

Le moustique tigre envahit actuellement la France métropolitaine, milieu urbain qui dispose beaucoup d’endroits ombragés et favorables à la formation de l’eau stagnante, donc propice au développement des moustiques tigres. Ainsi, si on veut éviter la prolifération de ces nuisibles, il faut   traiter les sources d’eau stagnante. Il s’agit des pots et des vases, des bidons, des seaux, de l’eau de la piscine, des réserves, etc. Il y a également les gouttières qui sont souvent négligées alors que ce sont de vrais foyers à moustiques même si elles ne sont pas bouchées. L’élimination de ces véritables nids à moustiques fait d’ailleurs partie des bons réflexes encouragés par les Agences Régionales de Santé pour freiner le développement du moustique tigre. Il ne suffit plus désormais d’utiliser des répulsifs pour se protéger de ces nuisibles. Il va falloir faire disparaître les gîtes larvaires.Protection anti moustiques

Des gestes simples mais efficaces contre les moustiques tigres

Pour les vases et les pots de fleurs, la solution est très simple. Il faut changer l’eau de ses plantes de manière régulière. Utiliser du sable humide est aussi envisageable, du moment qu’il n’y a pas d’eau qui stagne. Pour la piscine, il serait bien de la munir d’une bâche et traiter l’eau stagnante sur celle-ci. Il ne faut pas également oublier de recouvrir tous les réservoirs d’eau à proximité de la maison et éviter autant que possible de garder à l’extérieur du logement des choses encombrantes : déchets verts, pneus usagés, …

Pour ce qui est des gouttières, elles sont difficiles d’accès et il n’est pas toujours aisé de les nettoyer régulièrement, surtout durant les saisons de pluie. Que faire alors ? Eh bien ! Grâce au pare-feuilles, vous pouvez dire adieu à la prolifération des moustiques tigres dans les gouttières de votre maison.

Le pare-feuilles, un accessoire anti-moustique tigre innovant

Il s’agit d’une grille de protection, munie de perforations brevetées, à mettre sur les gouttières. Le but est d’éviter l’accumulation des débris, des feuilles, des nids d’oiseaux, … Ces éléments sont ensuite balayés par le vent.  Fini les chéneaux bouchés et les eaux de pluie pourront s’évacuer en toute facilité, ne laissant qu’une faible quantité d’eau dans la gouttière. Mais là encore, les perforations ont été conçues de manière à ne laisser passer que de l’eau. Elles sont assez petites pour que les moustiques tigres femelles ne puissent pas y accéder pour pondre leurs œufs.

Pare feuilles grille stop alu

Une protection à long terme

Le pare-feuilles,  constitué d’aluminium anodisé, est très résistant à la corrosion, aux ultra-violets et aux éventuelles agressions extérieures, comme la grêle. Garanti pendant 25 ans, il vous épargnera des réparations et du nettoyage. Enfin, c’est un accessoire respectueux de l’environnement car l’aluminium est totalement recyclable.

Mais pour qu’un pare-feuille puisse bien jouer son rôle, encore faut-il qu’il soit performant.

Comment choisir le pare-feuilles adapté à ses gouttières ?

Pour être le plus performant possible, le pare-feuille doit convenir au type de vos gouttières.

Ainsi, si vous disposez d’une gouttière aluminium neuve, telle que la G300, G380, SM33, SM25 ou carrée, nous vous recommandons le modèle Fixatech doté d’un crochet continu. Le crochet écarteur vous permettra de renforcer la gouttière sur toute sa longueur.

S’il s’agit d’une gouttière aluminium existante, telle que la gouttière Niagara ou EVO, optez pour le produit Grille-Stop. Il ne se fixe pas à l’avant de la gouttière mais vient se poser sur les crochets écarteurs de la gouttière et se fixe à l’aide de visses auto-foreuses sur les crochets écarteurs.

Enfin, pour les gouttières demi-rondes en PVC, zinc ou acier galvanisé, vous avez le choix entre le Gutter Stark, une solution plus résistante du fait de ses clips et supports en acier inoxydable, et le Max Protek qui a l’avantage d’être facile à mettre en place et moins cher. Pour le Gutter Starjn la grille est posée sur la gouttière et est maintenue grâce au support . On la fixe à la gouttière à l’aide des clips.

Comment poser un pare-feuilles sur ses gouttières ?

La technique de pose d’un pare-feuilles est différente selon son modèle.

Le produit Fixatech s’insère par l’avant du chéneau. Pour le fixer à ce dernier, vous aurez besoin de vis auto-foreuses.

S’il s’agit d’un produit Grille-Stop, il va falloir aussi le fixer à l’avant de la gouttière, sur la bande de PVC, avec des visses auto-foreuses.

S’agissant du pare-feuilles Gutter Stark, il se fixe à la gouttière à l’aide des clips conçus en acier inoxydable. Et pour renforcer l’ensemble, il vaut mieux ajouter des visses auto-foreuses.

Enfin, l’accessoire Max Protek se rattache à la gouttière grâce à des clips en polycarbonate. Ici, le travail se fait en une seule étape seulement et sans matériel spécifique.

Pour conclure, le pare-feuilles est une solution efficace et simple au problème de prolifération du moustique tigre. Cependant, pour réduire au minimum les risques de contamination de zika, dengues et chikungunya, il vaut mieux combiner son utilisation à de simples gestes préventifs contre les piqûres de ces nuisibles. Ainsi, il est recommandé de mettre des moustiquaires aux fenêtres et portes et d’utiliser des répulsifs cutanés et domestiques.