Combien coûte le chauffage au gaz pour un foyer ?

En France, de plus en plus de ménages choisissent le gaz pour le chauffage de leur maison. Cet engouement peut s’expliquer par les multiples avantages que présente cette source d’énergie. Le chauffage au gaz offre, en effet, un confort d’usage inégalé. La chaleur se répand uniformément et ainsi n’assèche pas l’air. En plus, en comparaison avec le chauffage électrique (l’autre type de chauffage le plus répandu dans le pays), le chauffage au gaz est moins polluant. Le chauffage électrique fait partie des plus grandes sources de déchets nucléaires en France puisque 70 % de l’électricité y est produite à partir de l’énergie nucléaire. Le chauffage au gaz, quant à lui, contribue au réchauffement climatique en émettant du dioxyde de carbone lors de la combustion du gaz naturel. Cependant, son impact est moindre. Pour ce qui est de son temps de chauffage, quelques minutes seulement suffisent pour obtenir la température voulue. Enfin, le chauffage au gaz est plus intéressant que le chauffage électrique en termes de prix.

Le chauffage au gaz : plus cher à l’achat mais moins cher sur le long terme

L’installation d’un chauffage au gaz demande l’installation de plusieurs équipements. Ce qui explique son coût élevé à l’achat. Cependant, le prix du kWh de gaz est plus bas que celui de l’électricité. Le prix de consommation est donc moins cher avec un chauffage au gaz qu’avec un chauffage électrique.

radiateur electrique

  • Le prix du chauffage au gaz à l’installation

Le chauffage électrique est nettement moins cher que le chauffage au gaz à l’achat puisque les coûts de son installation se résument à son achat et à la mise en place des radiateurs. En moyenne, cela ne coûte que 1500 euros dans un petit appartement. Pour un 5 pièces, il faut compter environ 4500 euros. Pour l’installation d’un chauffage au gaz, les travaux sont plus compliqués. Pour sa pose, vous devez obligatoirement acheter une chaudière, mettre en place des radiateurs et les raccorder à un réseau de tuyaux. Pour toutes ces raisons, la facture peut vite atteindre 3500 euros s’il s’agit d’un studio et 6500 euros pour une maison. Pour un appartement de 150 m2, il faut compter à peu près 9000 euros. Ces montants peuvent changer selon la performance et la qualité de l’appareil de votre choix.

  • Le prix de la consommation

La consommation du chauffage au gaz varie notamment en fonction de 2 critères :

  • la surface du logement
  • son utilisation

Selon le fournisseur, le prix au kWh peut être indexé sur les tarifs réglementés ou fixé à l’avance sur une période dans un contrat. Quoi qu’il en soit, à titre indicatif, si pour l’électricité, le prix au kWh est en moyenne 0,1500 euros, celui du gaz tourne autour de 0,0810 euros. Pour un logement de 100 m2, le coût de la consommation d’un chauffage au gaz est environ entre 100 et 150 euros, s’il est en moyenne entre 200 et 250 euros quand il s’agit d’un chauffage électrique. Le gaz est donc de loin la source d’énergie la plus rentable. Vous pouvez encore réduire votre facture avec quelques bonnes astuces.

Tous les conseils pour réduire le prix du chauffage au gaz

Un chauffage au gaz moins cher vous permettra de réduire le coût de votre consommation annuelle en chauffage d’un quart, voire même de moitié.

maison connectee

  • Économiser sur le prix d’installation du chauffage au gaz

Si vous choisissez une chaudière gaz à condensation lors de la rénovation énergétique de votre logement, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt de 30% pour son installation. La réglementation qui prévoit cette subvention est entrée en vigueur le 1er du mois de septembre 2014. Le montant maximal de ce financement varie en fonction du type de foyer fiscal. Ainsi, le plafond global de dépenses pour une personne seule est fixé à 8000 euros. Il est de 16000 euros s’il s’agit d’un couple. Enfin, s’il y a des personnes à charge, il faut ajouter à ce montant 400 euros pour chacune de ces dernières. Vous pouvez prétendre à ce crédit que vous soyez propriétaire ou locataire de la maison concernée. Pour obtenir plus d’informations, renseignez-vous auprès de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) et des collectivités locales.

  • Comment réduire le prix de consommation d’un chauffage au gaz ?

Voici les moyens les plus efficaces pour atteindre cet objectif, tout en profitant pleinement de ce dispositif :

  • Choisir une chaudière à faible consommation

Il s’agit des modèles à basse température ou à condensation. En optant pour ce type de chaudière à gaz, vous pouvez économiser jusqu’à peu près 15 % sur votre consommation énergétique. Les chaudières à condensation premier prix coûtent à peu près 1500 euros.

Il est cependant, déconseillé d’acheter un chauffage d’appoint. Celui-ci est, en effet, peu rentable. D’autant plus que la combustion des chauffages au pétrole présente un risque d’intoxication et d’incendie.

  • Améliorer l’isolation de sa maison

Avec une meilleure isolation, votre chaudière au gaz travaillera moins. Par conséquent, votre dépense énergétique diminuera.

Pour ce faire, fermez les volets de votre fenêtre la nuit. Installez des rideaux épais afin de piéger le froid. Si vous constatez que les joints de vos fenêtres sont abîmés, renouvelez-les. Fermez également les portes qui séparent les pièces non chauffées à une même température.

Ne chauffez que les pièces les plus utilisées.

Equipez votre chauffage au gaz d’un thermostat programmable. La température s’abaissera ainsi automatiquement lorsque la maison n’est pas occupée.

thermostat

  • Appeler un professionnel pour la pose

L’installation d’un chauffage au gaz demande la réalisation de multiples opérations techniques qu’il faut impérativement suivre à la lettre (purge des radiateurs, mise en place d’une évacuation des fumées, désembuage en cas de besoin, etc.). Pour éviter tout problème qui peut occasionner une dépense en plus, il est conseillé de confier cette tâche à un chauffagiste qualifié pour faire ce travail.

  • Choisir le bon emplacement pour installer son chauffage au gaz

Evitez de mettre votre chauffage derrière un meuble ou une autre chose qui pourrait bloquer la circulation de la chaleur. Il est également déconseillé de mettre cet appareil en dessus d’une fenêtre si vous voulez optimiser son fonctionnement. Enfin, gardez un espace entre le chauffage et le sol afin d’éviter les éventuels accidents.

  • Comparer les offres disponibles avant de choisir son fournisseur de gaz naturel

Vous pouvez faire plus d’économie en choisissant le gaz naturel (raccordement au gaz de ville). Il existe sur le marché de multiples offres de gaz naturel pour chauffer une habitation. Pour déterminer l’option la plus intéressante selon votre budget, ainsi que vos besoins énergétiques, il est vivement recommandé de faire préalablement une simulation de contrat et demander des devis auprès des divers fournisseurs de gaz naturel.

  • Bien entretenir son chauffage au gaz

Si vous n’entretenez pas bien votre chauffage, il ne gardera pas ses performances. Or, un chauffage au gaz non performant est synonyme d’un coût élevé de la consommation en énergie. Il est donc vivement conseillé d’entretenir votre appareil de chauffage afin d’optimiser son fonctionnement. Dépoussiérez les radiateurs au moins une fois par semaine et n’oubliez pas de les purger régulièrement. Réglez également votre dispositif à la bonne température à chaque fois que vous l’utilisez. Enfin, faites appel à un professionnel pour effectuer un petit contrôle de votre chauffage, au moins une fois par an. Il importe de souligner que la souscription d’un contrat d’entretien pour la maintenance du chauffage est obligatoire en France. Ce serait plus judicieux de conclure ce contrat avec l’installateur de l’appareil même. C’est lui qui le connaît parfaitement.