Changer et choisir son système de chauffage : comment faire ?

Le chauffage est un point fondamental dans un logis. C’est le gage du confort et de la convivialité, mais c’est également la source d’une dépense moindre ou non à la fin du mois. En effet, contrairement aux idées reçues, tous les systèmes de chauffage ne se valent pas.

Certains sont plus performants que d’autres et quelques modèles consomment moins que la majorité des systèmes proposés sur le marché. Pour votre santé financière et la valorisation de votre bien, il convient donc d’envisager le changement de votre système de chauffage.

Une prime énergie pour vous inciter à vous lancer

Le changement d’un système de chauffage est d’autant plus prisé qu’il vous ouvre les portes à une prime écologique. Cette dernière varie au cas par cas, notamment en fonction du type de bâti, du genre de travaux que vous comptez réaliser, de votre département, du fait qu’il s’agisse d’une résidence principale ou non ainsi que du nombre de personnes qui y vivent.

Des simulateurs peuvent vous aider à envisager l’importance de la prime que vous pouvez toucher. Calculer votre prime énergie sur le site Auchan est gratuit et facile. Il suffit de quelques clics et de 30 secondes

Opter pour les solutions à énergies renouvelables

Depuis quelques années, les solutions à énergies renouvelables ont plus le vent en poupe que les chauffages classiques à fioul ou à gaz. Elles sont moins énergivores, certes, mais elles sont également plus performantes. Les poêles permettent par exemple une diffusion homogène de la chaleur. Ils s’adaptent à n’importe quelle surface.

Et contrairement aux idées reçues, ils sont bien plus écologiques que les autres systèmes de chauffage. Et pour cause, le bois ne nécessite aucune transformation ni traitement. Les grandes marques ont fait énormément d’efforts afin de proposer des systèmes de chauffage aussi performants qu’esthétiques. De quoi vous aider à parfaire l’aménagement de votre pièce.

Les solutions de chauffage à énergie renouvelable sont couvertes par certains programmes de financements proposés par l’État. Ce peut être par exemple l’Éco prêt à taux 0 ou encore les subventions diverses et variées. Certains contrats d’assurance peuvent prendre en charge leur installation. Ce qui aidera à diminuer les charges pour vos travaux de rénovation.

  • Le pôele à bois

Tendance, esthétique et simple d’utilisation, le poêle à bois est l’alternative la plus prisée pour un chauffage écologique. Il s’invite parfaitement dans votre petit appartement ou votre résidence de luxe. Il est surtout prisé pour son coût qui vous permettra de réduire jusqu’à 3 fois votre facture d’énergie. En moyenne, avec le poële à bois, vous profitez d’un tarif entre 69 à 108 euros le MWh avec des frais de fonctionnement de 800 euros maximum par an.

Il faudra toutefois investir dans les 3 000 à 7 000 euros pour ce genre de chauffage. Tout dépend du modèle et de la performance de votre poêle.

  • La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est aussi une solution écologique pour le remplacement de votre système de chauffage classique. Mais attention, cette dernière fonctionne à l’électricité. Ce qui vous oblige au paiement de frais de fonctionnement annuels allant de 1 200 à 1 600 euros par an.

La pompe à chaleur fonctionne comme suit : elle récupère l’air ou l’eau pour chauffer la pièce. Son installation est relativement simple et ne coûte pas cher. Le prix de la pompe par contre peut aller jusqu’à 18 000 euros pour les modèles haut de gamme.

  • La chaudière à gaz

Enfin, il y a l’alternative de la chaudière à gaz qui est prisée pour sa modicité. En moyenne, pour un chauffage de ce type, vous devez investir de 500 à 1 200 euros par an après des travaux qui vous coûteront 3 000 à 5 000 euros.

Mais avec la chaudière à gaz, vous ferez une économie d’énergie de 20%. Vous profiterez également d’un grand confort.

Quelques vérifications avant de vous lancer

Vous devez choisir avec soin votre type de chauffage afin d’éviter les dépenses superflues. Notamment si le raccordement à gaz de votre maison se trouve à proximité de votre bâti, il est possible d’opter pour un chauffage au gaz naturel. Cette évaluation doit être faite par des professionnels.

Ce doit être l’artisan qui fera les travaux qui entame ces vérifications. Ceci impactera sur la rapidité des travaux. Optez pour un professionnel de confiance, mais surtout certifié RGE pour vous accompagner. Comparez les devis pour être sûr de profiter du meilleur rapport qualité-prix.

Le même prestataire vous aidera à acheter le bon matériel pour la réalisation du chantier. Ces derniers peuvent être d’ores et déjà entreposés dans votre maison ou à l’extérieur en attendant vos subventions ou vos remboursements.

En outre, il importe également de vérifier si vos travaux sont éligibles avec des subventions ou prises en charge par votre assurance.

Choisir votre nouvel équipement : les détails à prendre en compte

Pour éviter de devoir refaire vos travaux dans quelques années, il vous faut choisir avec soin votre nouveau système de chauffage. Il ne suffit pas d’aller vers les systèmes écologiques, qui sont plus économes.

La taille de la pièce à chauffer est entre autres un détail d’une grande importance. En effet, certains systèmes de chauffage, comme la chaudière à gaz ne s’adaptent qu’à une petite pièce. Ce qui peut optimiser le devis de votre chantier. La taille de la pièce en question impactera aussi sur celle de votre système de chauffage. Question de confort et de fonctionnalité oblige, le chauffage ne doit pas excéder les 25 % de la pièce.

En outre, il faudra aussi envisager le raccordement de votre nouveau système avec la machine de distribution de chaleur déjà disponible dans la maison. Le radiateur entre autres est à bannir si vous avez opté pour un poêle à bois ou à granulé. Pourtant, c’est le système de chauffage le moins cher disponible sur le marché. Ce qui s’adapte parfaitement aux possibilités financières des petits budgets.

La chaudière à condensation

Opter pour les systèmes écolo ne vous séduit pas ? Vous pouvez aussi remplacer votre fioul par une chaudière à condensation, qui nécessitera un peu moins d’entretien. C’est le genre de chauffage qui s’adapte parfaitement à un plancher chauffant. Mais attention, cela implique aussi le changement de votre émetteur de chauffage.

Focus sur la régulation du chauffage

La régulation du chauffage est une solution souvent laissée de côté par les particuliers. Pourtant, elle peut avoir des bénéfices financiers importants. Il s’agit d’installer un système qui permet de gérer le chauffage de la pièce en fonction du rythme de la maison. Quand tout le monde est à la maison, le système lancera automatiquement le chauffage. Il en sera de même pendant les heures creuses afin de vous permettre de vous chauffer modiquement.

Toutefois, l’installation d’un système central de gestion de chauffage peut être exorbitante. En outre, ce n’est pas éligible pour les crédits d’impôt. En d’autres termes, vous allez devoir tout payer de vos poches. Il s’agit d’un chantier de confort. Si vous êtes tout de même décidé à vous lancer, nous vous conseillons de comparer le devis des chauffagistes avant de vous lancer. Ceci peut impacter sur le coût général de vos travaux.