Quelles sont les durées d’emprunt pour un prêt immobilier ?

La durée d’un prêt immobilier varie d’une banque à une autre. En général, elle s’étale entre 5 à 30 ans. Toutefois, elle dépend des conditions proposées par l’établissement prêteur. Pour vous aider à sélectionner le meilleur prêt immobilier, il convient de choisir une planification plus avantageuse et sur le long terme.

Au moment où vous demandez un prêt au sein de votre banque, il faut avoir un sens d’anticipation. Essayez de trouver la durée qui permet de profiter pleinement des revenus.

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier ?

question-mark-2123967_1280(21)

C’est une somme d’argent emprunté au sein d’une banque. Ce capital sert à financer des résidences locatives, secondaires aux particuliers ou pour les Sociétés Civiles Immobilières. Il est déterminé par rapport à la capacité d’emprunt du client c’est-à-dire de son taux d’endettement. Un individu qui bénéficie de 1 000 euros par mois peut effectuer un emprunt de 330 euros au maximum, soit un tiers de l’ensemble de ses revenus.

Un prêt immobilier est également un capital garanti avec une caution ou hypothèque qui à pour but de protéger la banque prêteuse. Ici, il prend en compte l’ancienneté professionnelle du client, son revenu net, son équilibre financier ainsi que son ratio d’endettement.

  • Faire une estimation de ses capacités d’emprunt

Avant de faire une acquisition d’un bien immobilier, vous devez établir un plan de financement bien détaillé. Cette comparaison de revenus et de charges permet de calculer quelles sont la somme exacte que vous pouvez emprunter et la durée du remboursement. Ensuite, il faut ajouter la somme trouvée avec l’apport pour avoir un montant précis du bien que vous souhaitez acheter.

Quelle est donc la durée moyenne d’un crédit immobilier ? Sur le territoire français, vous pouvez contracter un prêt immobilier sur 50 ans. Cette option réduit les mensualités comparées à un crédit échelonné sur 15 ou 20 ans. Dans les faits réels, les banques mettent à la disposition des emprunts qui ne dépassent pas les 35 ans. Mais, cette durée dépend particulièrement de la politique interne de l’établissement en question. Sachez tout de même qu’un français effectue un prêt sur une période de 20 à 25 ans.

  • Les critères à prendre en compte lors d’une durée d’emprunt

La durée maximum considère l’âge du contractant au début du prêt. Ainsi, vous pouvez devenir propriétaire d’une propriété à un jeune âge. Si vous êtes âgé d’une cinquantaine d’années, il est préférable de viser le début de votre retraite comme échéance de remboursement. Faites un crédit de 12 à 15 ans, par exemple.

Pour avoir le meilleur prêt immobilier, vous devez prendre en compte le rapport coût/temps. Pour une courte durée, le taux d’intérêt est faible tandis que les mensualités à rembourser sont élevées. Pour une longue durée, par contre, les mensualités sont abaissées, mais le taux d’intérêt est élevé. Cette alternative n’est pas recommandée si vous remboursez le crédit en quelques années.

Augmenter la durée du prêt pour avoir une réduction sur l’impôt

money-2724237_1280(4)

La déduction des intérêts d’emprunt des revenus fonciers s’effectue automatiquement dans le cas d’un investissement locatif. D’ailleurs, vous gagnerez plusieurs avantages en augmentant la durée du prêt. Le montant de l’intérêt reste constant durant la durée du prêt immobilier. En termes d’impôt est particulièrement intéressant même si le coût final est assez élevé. Pour un ménage modeste, par exemple, le seuil d’endettement à un crédit immobilier est de 33 %.

En outre, l’endettement sera un moyen d’augmenter la valeur de votre patrimoine. C’est ce qu’on appelle l’effet de levier. Ce principe est bien visible dans le cas d’un investissement locatif. L’emprunt sera remboursé par le locataire grâce aux mensualités. Dans certains cas, vous pourrez jouir d’une capacité d’épargne importante, notamment en période de taux bas. L’épargne rapporte une somme considérable que celui en intérêts. Ainsi, la durée du prêt augmentera. Pour être plus simple, plus la durée de prêt immobilier s’allonge, plus vous gagnez de l’argent.

  • La durée du prêt immobilier est-elle modifiable ?

Si vous souhaitez changer la durée du prêt, cela implique quelques modifications de vos échéances. Lorsque l’échéance est à la hausse, la durée du prêt total diminue. L’échéance à la baisse serait intéressante au cas où il y a une baisse temporaire de revenu ou une augmentation de charge.

Cette modulation d’échéance est proposée au sein de toutes les banques, mais les conditions varient. D’ailleurs, ces modulations sont soumises à un pourcentage de variation du montant des mensualités. De son côté, l’établissement créancier dispose aussi d’une variation maximum en ce qui concerne l’allongement ou la réduction de la durée du prêt.

Racheter une nouvelle durée d’emprunt pour le prêt immobilier

money-1017463_1280(2)

Pour modifier la durée du prêt, une autre solution peut être adoptée : celle de racheter le prêt actuel par un autre organisme financier. Le but est d’alléger les mensualités de remboursement avec un taux d’emprunt compétitif. Une fois la négociation effectuée et le dossier complétés, cet établissement rédige un nouveau contrat afin de débloquer des fonds.

La nouvelle banque vous rembourse la totalité des frais en achetant le crédit de votre ancienne banque et fait démarré les nouvelles mensualités. Elle facture également les frais supplémentaires à savoir : les frais de dossier et les frais de garantie.  Cependant, vous devez aussi régler toutes les indemnités de remboursement anticipé. Cette opération a l’avantage de faire baisser la pression financière en cas de chômage, de divorce ou d’entrée en études supérieures des enfants.

Pour avoir une garanti du prêt, l’établissement prêteur peut demander une assurance de votre crédit ou prendre une caution bancaire ou encore faire une hypothèque.

  • Négocier le prêt immobilier

La renégociation est envisageable quand les taux d’intérêt sont en baisse. Elle se déroule au sein de la même banque. A ce moment, votre banque actuelle applique les frais avenant. D’ailleurs, la renégociation est plutôt facile selon la politique générale de l’organisme prêteur. Pour ce faire, la banque établi un avenant au contrat de prêt initial. Le nouveau taux d’intérêt ainsi que les modalités de remboursement y seront affichés.

Cette opération est moins chère qu’un rachat de crédit. De plus, elle peut intervenir à n’importe quel moment et autant de fois durant la vie du crédit. La banque offre une nouvelle alternative dont vous pouvez renégocier la garantie, le taux, la durée, etc. Toutefois,  une troisième négociation auprès d’une banque n’est pas possible. Dans ce cas, il faut se tourner vers un rachat de crédit.

L’ancien établissement créancier vous inflige des indemnités de remboursement anticipé (IRA). Selon la loi, l’IRA s’élève au maximum à 3 % du capital qui reste avant le remboursement proprement dit. Peu importe la solution que vous choisissez, il faut comparer les conditions proposées afin de bénéficier d’une solution plus favorable.

Comment calculer la capacité d’emprunt d’un crédit immobilier ?

accounting-761599_1280(3)

Après avoir déterminé votre capacité de remboursement mensuel, vous devez verser une partie de la mensualité versées pour le paiement d’intérêt et une autre au remboursement du capital emprunté. Le calcul correspond donc à l’emprunt que vous désirez effectuer.

Pour ce faire, il faut calculer la capacité d’emprunt par rapport au taux, la durée souhaitée et es mensualités que vous pouvez rembourser. Actuellement, le calcul de mensualité de prêt immobilier se fait à l’aide d’une calculette ou d’une simulation de prêt immobilier. Vous devez y insérer tous les taux d’intérêt comme l’assurance ou les autres frais y afférents.