Comment bien rénover son escalier en bois ?

Le bois est un élément qui se dégrade au fil du temps. Si votre escalier est fait de bois, entretenez-le bien, rénovez-le pour assurer une parfaite solidité. Profitez de cette rénovation pour y ajouter un peu de style ! Voici quelques idées pour rendre votre escalier en bois très solide et esthétique.

Préparez le bois

Faites un nettoyage minutieux de l’escalier

Pour la rénovation d’escalier en bois, il est inutile de vous apprendre à nettoyer votre escalier. Cependant, le nettoyage que vous devez faire lors d’une rénovation est un peu spécial. Vous devez vous assurer que les marches, les contremarches, le balustre, la rambarde, ainsi que tous les composants de l’escalier soient dépoussiérés. Utilisez vos balais habituels pour enlever les grosses taches et un aspirateur pour enlever la poussière.  Il est indispensable que l’escalier soit propre pour pouvoir bien évaluer son état.

Faites un ponçage du bois

Le ponçage est un classique lorsqu’on parle de rénovation de bois. Cette technique permet de lisser le bois et de réparer les sciures et les petites cassures. Le ponçage est le meilleur entretien des bois, qu’importe son essence.

Le ponçage et le nettoyage sont des étapes basiques avant de se lancer dans la rénovation d’un escalier en bois. Après avoir effectué ces étapes, vous pouvez commencer à choisir le type de rénovation qui convient à votre escalier. Selon l’essence du bois, de l’état de l’escalier, et selon votre goût.

Faites recouvrir votre escalier

Lorsque l’escalier est beaucoup usé, il arrive que des sciures ou des fissures apparaissent sur quelques-unes des marches de votre escalier. Dans ce cas, optez pour un recouvrement partiel des parties vétustes. Cette technique vous permettra de ne pas remplacer tout l’escalier ! Mais de réparer seulement les parties en mauvais état.

Pour recouvrir un escalier, il vous faudra vous munir de kits de rénovation. C’est un pack d’outils préfabriqués qui permettent de rénover un escalier. Vous pouvez en  acheter chez toutes les quincailleries à un prix entre 100 euros et 200 euros. Chaque kit comprend deux marches, deux contremarches, deux lattes, des matériels de finitions et des outils de traçages. Sachez que chaque kit ne peut recouvrir qu’une marche d’escaliers, achetez autant de kits qu’il y a de marches à recouvrir.

Pour recouvrir votre escalier, suivez juste les instructions dans le kit. Nul besoin d’avoir des compétences de menuisier pour le faire, vous avez juste à bricoler un peu. Quand vous aurez recouvert les parties endommagées, vous aurez un escalier en parfait état.

Peindre son escalier

Cette solution est sans doute la moins onéreuse et la plus pratique. En cas de petites fissures dans l’escalier, peignez-le pour masquer les défauts. La peinture n’est pas une solution efficace de réparation, elle est conseillée si l’escalier est encore solide. Si vous pensez utiliser la peinture comme technique de rénovation, assurez-vous de peindre tout l’escalier, pas seulement les parties fissurées. Pour plus d’esthétisme, nous vous conseillons d’utiliser des peintures à l’huile. Vous pouvez alterner les couleurs pour plus de styles ; par exemple les marches en noir, les contremarches en blanc, etc. Cela donnerait à votre escalier un tout nouveau look !

Vernir son escalier

Le vernissage est une technique qui permet de redorer votre escalier. Si votre escalier ne réfléchit plus la lumière ou que sa couleur est ternie, c’est qu’il est temps de le vernir. Achetez quelques boîtes de vernis non glissantes et appliquez-en une couche sur tout l’escalier. Le vernis est le meilleur ami du bois, il protège le bois contre l’humidité et lui redore la surface. Bien que le vernis ne répare pas les fissures de votre escalier, il lui donnera un effet neuf.

Vitrifier son escalier

Si vous voulez donner un effet moderne à votre escalier, choisissez de faire une vitrification. Cette technique permet de donner à votre escalier un look stylé. La vitrification suppose une préparation au préalable du bois. Voici comment préparer le bois :

  • Commencez par durcir les fibres en bois avec un fondu. Cette étape est essentielle, car elle permet de boucher les pores présents sur les bois de l’escalier. Elle permet aussi de donner une meilleure étanchéité aux bois. Utilisez un spalter pour appliquer le fondur le long de l’escalier, suivant le sens des fibres de bois.
  • laissez sécher pendant 4 heures l’escalier appliqué de fondur
  • frottez légèrement l’escalier avec une « laine d’acier double zéro ». Cela permet de vérifier si l’escalier a bien imprégné le fondur.
  • Dépoussiérez le tout avec un aspirateur. Il faut qu’il ne reste aucun débris de limailles, car ces derniers peuvent se transformer en rouille plus tard.
  • Recommencez toutes ces étapes pour assurer une meilleure adhérence de la surface.
  • Après avoir effectué les préparatifs du bois, vous pouvez vitrifier votre escalier. Nous vous conseillons d’utiliser un vitrificateur en gel pour assurer que la surface ne soit pas glissante.
  • Mélangez bien le produit pour qu’il soit homogène. Le mélange doit se faire dans un seau, avec une température inférieure à 25 degrés, et sans contact avec l’air.
  • Utilisez un spalter à poil pour étaler le mélange sur tout l’escalier. Suivez le sens des fibres du bois si possible.
  • Attendez jusqu’à ce que le mélange sèche complètement.
  • Poncez légèrement la surface avec de l’abrasif à grain
  • Dépoussiérez le tout avec un aspirateur
  • Étalez une deuxième fois une couche du mélange avec du spalter et répétez les étapes qui suivent. Une deuxième couche assure une fixation permanente des couches nouvellement créées.

Mettre un revêtement sur son escalier

Cette solution est une autre alternative qui pourrait vous intéresser. Quand l’escalier est trop usé, il est difficile de lui redonner un second souffle. Le revêtement est une forme de rénovation radicale, la marche arrière est souvent impossible. Voici quelques idées de revêtement d’escalier.

  • Le revêtement par béton ciré : vous pouvez opter pour du béton pour revêtir votre escalier. Le béton est solide et ne coûte pas très cher. Appliquez deux à trois couches de béton ciré pour donner une meilleure adhérence à la surface.
  • Le revêtement par tapis collant : Si vous voulez donner un nouveau look à votre escalier, choisissez de simplement mettre un tapis par-dessus la marche de votre escalier. L’avantage de cette solution est que vous pouvez enlever à tout moment le tapis si vous le désirez.

Il y a plusieurs manières de rénover un escalier en bois, choisissez ce qui va le mieux au vôtre. Bien que le bois soit une matière qui dure, il a besoin d’être bien entretenu. L’entretien est la meilleure rénovation du bois.

Rénover les contremarches de l’escalier

Au fil du temps, les marches et les contremarches de l’escalier peuvent s’abîmer rapidement. Elles se détériorent vite. Pour donner un coup d’éclat au bois usé, commencez par frotter chacune des contremarches à l’aide d’un tampon de laine d’acier légèrement trempé dans un diluant à peinture. Une fois la surface séchée, il suffit de poncer les contremarches en douceur. Utiliser de préférence le modèle orbital pour ce travail. Attention, la version en orbite aléatoire est difficile à manier, notamment sur les surfaces verticales.

Remplacer la rampe

Pour garantir une finition impeccable d’une rampe en bois pour escalier, le meilleur outil est une éponge souple à poncer recouverte de sable abrasif. Cette dernière s’adapte à la forme arrondie de la rampe. Commencez par le haut de la rampe en descendant petit à petit le ponçage parallèlement. Cet entretien prend pas mal de temps et surtout d’effort de votre part. Mais, le résultat est visible au premier coup d’œil : les imperfections, les taches et les zones rugueuses sont directement effacées. Par contre, si vous tombez sur une tache tenace, enlevez-la avec de la laine d’acier imbibée d’un diluant à peinture. Ensuite, utilisez une éponge pour poncer à nouveau.