Quelle est la durée de vie d’un chauffe-eau ?

L’achat d’un ballon d’eau chaude fait partie des incontournables de la vie de famille. C’est un des nombreux gages du confort de la maison. On dit souvent que l’acquisition d’un tel accessoire est un investissement sur le long terme. Et pour cause, si vous avez opté pour la qualité, un chauffe-eau est à même de vous durer plusieurs années.

Néanmoins, ce genre d’équipement est loin d’être éternel. À un moment ou à un autre, vous serez obligé de remplacer le vôtre contre un modèle plus performant et plus moderne. La question est : quelle est la durée de vie d’un chauffe-eau ? Focus sur les signes auxquels prêter attention afin d’éviter les dépenses superflues.

20 ou 12 ans en moyenne

De nos jours, aussi bien auprès des magasins en ligne que dans les boutiques d’ameublement en tout genre, vous n’avez que l’embarras du choix en matière de chauffe-eau. Ce genre d’accessoire est très en vogue, et ce, depuis quelques années, si bien que de nombreuses marques ont pensé sortir leur propre modèle. De quoi vous aider à trouver votre bonheur.

  • Le délai souhaité par les sociétés productrices

Quant à la qualité de production des chauffe-eaux, les grandes marques ne lésinent pas sur les moyens afin de vous assurer une entière satisfaction. En moyenne, un ballon d’eau chaude est à même de vous durer 12 ans pour les équipements de qualité moyenne et 20 ans pour les prémiums.

Mais il ne s’agit là que d’une norme sur papier. La durée de vie d’un chauffe-eau est le résultat d’un bon entretien.

  • Tout dépend de votre installation

La qualité de l’eau, celle de la mise en place impacte également sur la durée de vie d’un chauffe-eau. Il est d’ailleurs conseillé de demander un avis professionnel lors de la mise en place dans le but d’en optimiser la pérennité.

Dans certains magasins, la durée de la garantie peut être rallongée si vous demandez une installation par un plombier expert.

  • Ce que les assureurs en pensent

La mise en place et l’entretien ainsi que le remplacement d’un ballon d’eau chaude sont couverts par l’assurance habitation. Vous devez néanmoins vous informer davantage sur le sujet afin d’éviter les mauvaises surprises.

Chez certains assureurs, une condition pour profiter de leur couverture est de remplacer un chauffe-eau de plus de 10 ou 12 ans. Ainsi, dans les faits, il est plus rentable de changer son ballon d’eau chaude avant sa date de péremption fixée par les sociétés qui les commercialisent.

Quelques détails qui sont à prendre en considération

Il a été susmentionné que quelques critères peuvent impacter sur la durée de vie d’un chauffe-eau. En voici quelques-uns que vous ne devez pas ignorer. Il en va de la bonne santé de votre portefeuille, car acheter un nouvel équipement n’est pas à la portée de tout le monde.

  • La qualité de l’eau

Si vous avez une canalisation riche en sels minéraux, vous aurez à remplacer votre ballon d’eau chaude plus fréquemment que les autres familles. En effet, il n’y a rien de tel que les résidus de calcaire qui se fixent sur les éléments de l’accessoire pour en annihiler la robustesse.

  • La mise en place de l’accessoire

De la minutie dans la mise en place de l’accessoire est aussi recommandée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle demander l’expertise d’un plombier est nécessaire en cas de remplacement ou d’une nouvelle acquisition. Parmi tous les prestataires disponibles sur le marché, privilégiez les artisans certifié et expérimenté. Ces derniers proposent une intervention plus rapide et d’une qualité optimale.

  • L’entretien est obligatoire

Les chauffe-eaux sont robustes. Sur ce sujet, vous ne devez pas discuter. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour minimiser l’entretien de votre équipement. Vous devez entre autres demander une vérification de la corrosion de l’accessoire au moins une fois par an. Ce genre de prestation fait partie des prérogatives des plombiers.

  • Pourquoi opter pour des chauffe-eaux de qualité ?

Par ailleurs, acheter des chauffe-eaux de qualité peut minimiser les dépenses. Les grandes marques, reconnues pour leurs accessoires robustes et performants, n’ont pas obtenu leur réputation par hasard. La cherté de leur ballon d’eau chaude n’a d’égal que leur durabilité. Pour ceux qui en ont les moyens, investir dans des articles avec des parois en vitrocéramique ne serait pas un luxe.

Devoir remplacer son chauffe-eau : les signes avant-coureurs

Il reste une question qui est problématique : comment savoir s’il est temps de remplacer votre ballon d’eau chaude ? Il est quelques signes avant-coureurs qui ne trompent pas.

  • Le chauffe-eau ne chauffe plus aussi bien qu’avant

Bien évidemment, quand le chauffe-eau n’assure plus son rôle aussi bien qu’avant, il est temps de le remplacer. La température de l’eau qui sort de votre équipement est un bon signe de sa qualité.

  • Vous disposez de moins en moins d’eau –chaude

Au fil des années, le litre d’eau chaude baisse. Quand la disponibilité des eaux chaudes chute, c’est le moment d’investir dans un nouveau modèle plus moderne et plus performant.

  • Quelques traces de rouilles à certains endroits

La rouille est l’ennemie fidèle des ballons d’eau chaude. Le mouvement de l’eau peut causer des dégâts dans la structure allant même parfois à entrainer une fissure. Si la situation dure trop longtemps, vous risquez un dégât des eaux.

  • La qualité de l’eau change

Vous ne devez plus minimiser l’importance de troquer votre article contre un autre quand l’eau commence à prendre de la couleur. Ce genre de situation est souvent le résultat de la présence des rouilles dans la structure.

  • Des signes d’humidité sur la partie extérieure du chauffe-eau

Bien plus de ménages qu’on le croit sont victimes d’une fuite dans leur ballon d’eau chaude. L’humidité sur la partie extérieure du chauffe-eau est un des signes d’usure les plus simples à détecter.

Rallonger la durée de vie d’un chauffe-eau : comment faire ?

Néanmoins, il est toujours possible de rallonger la durée de vie de votre chauffe-eau. En voici quelques-uns qui sont pratiques et modiques.

  • Opter pour l’anode artificielle

Cette démarche est d’autant plus importante si vous vivez dans une zone riche en calcaire, acide ou magnésium. Il n’y a rien de tel pour rouiller votre ballon.

Toutefois, en optant pour un accessoire avec anode artificielle, vous limitez les risques d’usure précoce. Il suffit de changer l’anode du chauffe-eau contre un article fait de métal galvanisé, c’est-à-dire traiter contre la corrosion.

  • Passer en mode manuelle

Dans chaque chauffe-eau, vous devez avoir une soupape qui permet d’évacuer l’eau en surpression. Afin de limiter les risques d’apparition de tartre et de calcaire, l’ouvrir manuellement est un must.

  • Nettoyer fréquemment le chauffe-eau avec l’aide d’un professionnel

Et pour ce qui est de plaque de calcaire nuit, vous devez les nettoyer manuellement et fréquemment est nécessaire.

Si vous avez les moyens pour ce faire, installer un adoucisseur d’eau peut aussi vous être d’une grande aide.

Et chaque année, un plombier devrait passer pour vidanger le chauffe-eau. Les services dépannages de ce genre d’artisan peuvent intervenir partout en France et sur une large palette d’horaire. Encore une fois, on insiste sur le fait qu’un prestataire certifié est préférable.

Vous pouvez aussi consulter nos articles sur comment enlever du lierre grimpant et tout savoir sur le Rhododendron !