Les cheminées bioéthanol : magie ou arnaque?

Les cheminées bioéthanol sont de plus en plus utilisées aujourd’hui, en raison de leur style moderne et contemporain, sans oublier le fait qu’elles sont totalement écologiques étant donné qu’elles utilisent un biocarburant renouvelable. Alors les cheminées bioéthanol, magie ou arnaque ?

Qu’est-ce que le bioéthanol ?

Le bioéthanol est un biocarburant conçu à partir de betteraves ou de céréales telles que le blé ou le maïs. Il est issu de la fermentation du sucre contenu dans le saccharose ou dans l’amidon: les glucides sont convertis en alcool, qui est utilisé par la suite pour extraire l’énergie chimique. L’ANSES a annoncé que ce carburant n’était pas dangereux pour la santé s’il était utilisé correctement bien évidemment. C’est une énergie renouvelable, il est issu de végétaux et la combustion de cet alcool écologique ne rejette pas de particules polluantes.

Les différents types de cheminées bioéthanol

Il y a différents types de cheminées bioéthanol : la cheminée à poser sur la table, mobile et petite, qui est souvent utilisée comme élément décoratif. Il est vrai que cette cheminée chauffe peu car elle est assez petite généralement. Le design est moderne, contemporain et plutôt épuré, et on peut retrouver des styles très variés qui apporteront une petite touche stylée à votre intérieur. En général, on peut l’utiliser pour les petites et moyennes surfaces.

De plus, il y a les cheminées murales, à placer dans une sorte de creux dans un mur, à installer de préférence en hauteur, surtout s’l y a des enfants à la maison. Elle est utilisable dans une seule pièce, car non déplaçable. Il faudra adapter la taille de la cheminée à la taille de la pièce bien entendu, elle est plus adaptée à de petites pièces. En savoir plus sur les cheminées éthanol murales sur ce site.

Il existe des cheminées sur pieds, à poser au sol et qui peuvent être déplacées de pièce en pièce, plutôt pratique car elle est en plus relativement stable. Elles sont faites pour des petites et moyennes surfaces.

Un dernier type de cheminée bioéthanol répandue, est la cheminée à encastrer. Il s’agit d’inserts à encastrer dans le foyer d’une cheminée existante, ce qui peut être une bonne idée pour passer d’une cheminée classique à un modèle écologique. On peut retrouver des modèles en métal et en pierre. Les cheminées encastrables sont plus puissantes que les autres types de cheminées bioéthanol, donc on se retrouve avec un bon chauffage et on peut l’utiliser dans de grandes pièces.

molécule éthanol

Quels sont les avantages?

L’atout principal des cheminées bioéthanol est l’esthétique. En général, elles apportent une touche moderne à votre intérieur, elles sont sobres, élégantes et sophistiquées, certains modèles peuvent même être apparentés à une œuvre d’art. On peut souvent avoir l’impression d’avoir en face un véritable feu de bois avec par exemple l’ajout d’accessoires tels que des bûches artificielles, des galets ou autres, ce qui vous permettra de créer vous-même votre décoration en fonction de vos envies et de votre décoration intérieure. Quoiqu’il en soit une cheminée bioéthanol rendra votre salon bien plus chaleureux.

Il faut mettre en avant le peu d’entretien que nécessite une cheminée bioéthanol. Effectivement, elles ne produisent aucune suie, cendre ou trace noire, donc si vous ne souhaitez pas avoir de corvées de nettoyage intensif de cheminée (classique), il vous suffira de prendre une cheminée bioéthanol. De plus, avec ce chauffage, il n’y a pas d’odeurs et encore moins de chaleur étouffante.

Sans oublier, que la raison qui peut pousser certaines personnes à aller vers ce type d’installation de chauffage n’est autre que l’écologie, la protection de l’environnement. Cette cheminée utilise du bioéthanol, qui est en effet un biocarburant renouvelable qui ne rejette pas de gaz nocifs. L’émission en CO2 de la combustion de ce carburant est presque nulle car elle émet autant de carbone que les plantes produisant le bioéthanol en absorbent durant leur croissance. Par ailleurs, il se dégrade plus rapidement que les autres carburants (fossiles), ce qui réduit les dégâts sur l’environnement.

Inconvénients de cheminées bioéthanol

Le premier inconvénient est la faible puissance de cette cheminée, en effet, la puissance maximale possible est de 5 kW. Mais on peut tout de même chauffer une pièce de 50 m2 avec une cheminée bioéthanol ayant cette puissance.

De plus, le coût peut être assez élevé car le prix du bioéthanol est de 2 euros par litre, et sachant qu’on utilise 0,25 L de bioéthanol par heure d’utilisation, cela reviendrait à un coût 5 fois plus élevé que l’achat de bois pour une cheminée classique.

Sur le plan de la sécurité, il faut faire attention car le bioéthanol est extrêmement inflammable, donc certaines normes de sécurité sont à respecter, surtout si vous avez des enfants. Il y a aussi un risque de combustion incomplète si la pièce est mal aérée, ce qui entraînera la formation de monoxyde de carbone, mais cela est aussi valable pour une cheminée traditionnelle. Effectivement, le monoxyde de carbone est un gaz toxique, incolore et indolore, qui bloque les échanges d’oxygène avec l’hémoglobine du sang au niveau des poumons.

Quoiqu’il en soit, il faudra bien ventiler la pièce dans laquelle se trouve la cheminée, et avoir éventuellement un capteur pour mesurer les quantités de CO2 (dioxyde de carbone) et CO (monoxyde de carbone) qui se dégagent et ainsi savoir s’il y a un problème avec notre cheminée.

cheminée bioethanol encastrée

Quelle puissance pour votre foyer ?

Pour chauffer une pièce de 10 m2, il faut au minimum une puissance de 1 kW, et il faut une puissance de 1,5 kW pour une pièce de 15 m2. La puissance maximale existante pour une cheminée bioéthanol est de 5 kW, et cela permettrait de chauffer une pièce entre 45 et 53 m2. Si vous achetez une cheminée mobile, il faudra trouver le meilleur compromis par rapport aux différentes pièces dans lesquelles vous comptez la mettre.

Un point sur la sécurité

Il faut faire attention à la sécurité si l’on désire se procurer une cheminée bioéthanol, la première chose à faire est de vérifier que le modèle qu’on choisit est homologué norme NF 35-386, cela signifie que la cheminée a la fonction « détecteur de dioxyde de carbone ». Il faudra donc vérifier que le taux de CO2 rejeté est normal et surtout penser à aérer la pièce régulièrement. Sachez que si à chaque fois que vous allumez votre cheminée, vous avez des maux de tête, cela signifie probablement que l’air ne circule pas assez, ou alors que votre cheminée à un problème.

Attention, en présence d’enfants, il faut être plus précautionneux encore, si possible mettre une cheminée murale en hauteur plutôt qu’une cheminée mobile posée au sol ou sur une table basse, cela évitera que la cheminée ne se renverse, d’autant plus que le bioéthanol est très inflammable. Pensez également à prendre un modèle avec des vitres qui protègent des flammes.

Pour conclure, il est clair qu’avoir une cheminée bioéthanol rendra votre intérieur moderne et contemporain, on les utilise plus pour le côté esthétique que pour un usage chauffant. Ce chauffage peut tout de même être utilisé pour chauffer votre intérieur. Utilisé comme remplacement pour une cheminée classique, c’est l’outil parfait avec tous les avantages d’une cheminée avec feu de bois, sans les inconvénients. Et votre cheminée pourra même ressembler à un foyer classique, grâce à l’accessoirisation (rajout de fausses bûches par exemple).