Comment protéger sa maison contre le cambriolage ?

Chaque année, le cambriolage frappe plus de 250 000 foyers en France. Il est donc capital de bien sécuriser sa maison. Voici une liste des moyens les plus efficaces pour éviter le cambriolage.

Dissuader les cambrioleurs dès la clôture

La clôture est votre premier rempart contre les malfaiteurs. Vous avez le choix entre une barrière de sécurité et une clôture électrifiée.

  • Les avantages et les inconvénients d’une barrière de sécurité

Il y a deux types de barrière de sécurité :

  • Une haie ou une clôture

C’est l’installation la plus facile à mettre en place, et aussi la plus abordable. Cependant, elle doit être assez haute pour être efficace. Le but en est de rendre le passage difficile. Pour la renforcer, il est conseillé de ne mettre qu’une seule ouverture pour passer.

Cette solution est inefficace si le cambrioleur dispose de temps.

  • Une barrière à infrarouge

Fortement dissuasif, ce dispositif très moderne est une sorte de détecteur de mouvements conçu pour l’extérieur de la maison. Il émet un son dès qu’il détecte la présence d’une personne. Il est à installer à des points stratégiques du logement (dans le jardin, près de la piscine, sur une clôture, etc.). L’efficacité d’une barrière à infrarouge dépend, en effet, de la surface qu’elle couvre.

cloture électrique

  • La clôture électrifiée, efficace mais réglementée

Auparavant réservée aux exploitations agricoles, la clôture électrifiée peut aujourd’hui servir de protection aux particuliers.

L’électricité va circuler sur la clôture et quiconque qui essayera de franchir cette dernière sera alors électrocuté.

Il est à souligner qu’un tel système fait l’objet d’une réglementation stricte du fait du danger qu’il représente. Plusieurs conditions légales doivent ainsi être respectées si vous voulez l’utiliser :

  • La clôture doit vous appartenir à titre individuel
  • Une déclaration auprès de votre commune est obligatoire avant la mise en marche du dispositif. Vous devrez fournir une fiche de conformité et une attestation d’homologation délivrées par des ingénieurs certifiés. Il vous faudra donc faire appel un ingénieur lors de la mise en place de l’installation.
  • L’alimentation du système doit provenir d’un dispositif privé. Il est interdit de brancher le système via le réseau électrique car la puissance émise est également règlementée selon le résultat recherché.
  • Il est impératif d’installer une pancarte lisible de dimensions 10 x 20 cm, d’une hauteur de 25 mm au minimum et de couleur jaune. Vous devrez en poser tous les 50 m autour de votre barrière.

Sécuriser ses portes et fenêtres

Les malfaiteurs passeront forcément par l’un de ces deux accès pour cambrioler votre maison. Il est donc important de les renforcer. Les travaux à engager ne sont pas les mêmes pour le renforcement d’une porte et d’une fenêtre.

  • Le blindage : le moyen de sécurisation optimale des portes

Le blindage des portes consiste à renforcer la serrure, le bâti de porte et la paumelle.

  • Le renforcement de la serrure

Les cambrioleurs se découragent plus vite si l’ouverture d’une serrure leur prend plus de 5 minutes ou si cette action créé du bruit. Il faut donc opter pour ce genre de serrure, c’est-à-dire, difficile à forcer, à scier et à arracher. A cet effet, privilégiez les serrures multipoints. En plus, installez un cylindre et un pêne. Veuillez également vous assurer que ces serrures soient certifiées A2P (Assurance Prévention Protection). Ce sont les meilleures. Leur résistance contre l’intrusion ont été, en effet, approuvée par de nombreux experts.

Pour ce qui est de la clé qui enclenche le mécanisme de la serrure, le choix est large. Il y a les clés métalliques traditionnelles, les codes, la carte, la clé électrique, la clé biométrique et la clé connectée.

  • Le dormant ou bâti de la porte

Il s’agit de la partie de la porte ancrée dans le mur. Après avoir échoué à ouvrir la serrure, les délinquants s’attaqueront fort probablement au bâti de la porte. Pour les repousser, préférez les dormants de portes métalliques ou ceux faits avec une plaque blindée.

  • La paumelle

Ce sont les branches mâles et femelles qui relient le battant et le bâti de la porte. Ne venant pas à bout de la serrure et du dormant de la porte, les cambrioleurs essayeront de briser la paumelle pour pouvoir entrer dans la maison. Choisissez un système à douille ou à tenons. Ils sont très robustes. Il existe aussi actuellement des paumelles 3D qui ont l’avantage d’être difficiles à démonter.

Il est à noter que vous n’êtes pas obligé de passer par le blindage des portes. Vous pouvez acheter directement une porte blindée. Moins coûteuse que le blindage de portes, elle est, par contre, moins esthétique et moins pratique.

  • Comment sécuriser ses fenêtres ?

Avant toute chose, il est déconseillé de choisir les fenêtres fonctionnant avec des gâches coulissantes. Elles s’ouvrent facilement et de manière silencieuse avec un tournevis.

Pour ce qui est des bonnes pratiques à adopter, il va falloir :

  • Mettre des verrous de fenêtres : les plus robustes sont les verrous automatiques et ceux en forme d’une gâche de sécurité.
  • Choisir les vitrages de sécurité multicouches ou feuilletés : à l’inverse des vitrages simples qui sont faciles à briser, ces types de vitrage demandent du temps pour y passer. En plus, ils offrent une meilleure isolation.
  • Le système de vitrages multicouches ne suffit pas à lui seul à renforcer la fenêtre, il est conseillé d’ajouter une grille de protection métallique.
  • Installer une poignée bloquante : pour la déverrouiller, il faut aller à l’intérieur de la maison. Ce qui fait d’elle un dispositif permettant d’éviter le cambriolage.
  • Monter correctement les fenêtres : une faille dans leur montage les fragilise.

caméra de surveillance

Protéger sa maison des cambriolages par des équipements d’alerte

Ces systèmes ne se limitent pas seulement aux portes et fenêtres. Ils permettent ainsi d’optimiser la protection de votre maison. On retrouve dans le commerce de nombreux types de systèmes de sécurité.

  • Les détecteurs de présence

On distingue :

  • Les détecteurs de présence actifs : ils font savoir au malfaiteur que sa présence a été détectée. Il s’agit des sirènes, de systèmes d’éclairage, d’arrosage automatique du jardin, etc.
  • Les détecteurs de mouvement passifs : A la différence des détecteurs actifs, ils restent silencieux quand ils détectent une personne. Ils informent tout de suite le propriétaire via un système radio ou par Wi-Fi.
  • Le visiophone

Grâce à ce dispositif, vous pourrez identifier les personnes qui passent devant vos portes.

  • Les caméras de surveillance

Faciles à mettre en place, elles peuvent être connectées au wifi ou à l’Ethernet. Certaines d’entre elles sont équipées de détecteurs de mouvements.

Le coffre-fort : le dernier rempart contre le cambriolage

Les coffres-forts peuvent être classés selon leur robustesse, leur capacité et la qualité de leur serrure.

coffre fort

Confiez la sécurisation de votre maison à Victor habitat

Entreprise spécialisée dans la serrurerie depuis 8 ans, Victor Habitat vous offre un service rapide et de qualité sur toute l’ile de France, dont Paris et sa banlieue. Elle fait tous les types de travaux liés à la serrurerie, tels que :

  • Le blindage des portes et l’installation des portes blindées
  • Les demandes de volets roulants, de rideaux métalliques ou de coffres-forts.

Votre porte est bloquée ? Les professionnels expérimentés de Victor habitat peuvent intervenir en 20 minutes seulement, avec un prix fixé à l’avance. Cliquez-ici pour faire appel à un serrurier Victor Habitat.