Tout le matériel de puériculture nécessaire pour sécuriser votre bébé

Avoir un enfant, c’est tout un chamboulement. Émotionnel tout d’abord, et puis, c’est le côté pratique et organisationnel qui en prend un coup. Avec tout le bonheur qu’un bébé apporte dans un foyer, il y a également des contraintes à prendre en compte. Comme celle de lui offrir une maison sécurisante. Malheureusement, quand c’est notre premier enfant, on ne pense pas toujours à tout. Il en est de même si vous passez d’un appartement à une maison, par exemple. Vous aurez alors d’autres critères de sécurité à prendre en compte. Afin de vous aider à accueillir votre petit bout au mieux, nous avons décidé de vous mâcher le travail et de passer en revue tout le matériel de puériculture nécessaire pour sécuriser votre bébé.

La chambre de bébé

La chambre de votre enfant est une pièce dans laquelle il va passer beaucoup de temps. Pour qu’il puisse y rester en toute sécurité, il faut donc respecter quelques critères. Le choix du lit est évidemment la première chose qui nous vient à l’esprit. Il doit évidemment être adapté aux enfants de 0 à 3 ans. Les normes qu’il doit respecter sont les normes européennes NF EN 176-1 ou françaises NF S 54 0002. Ce sont elles qui déterminent l’espacement et la hauteur des barreaux, par exemple.

Pour que votre petit bout ait bien chaud la nuit, vous devrez opter pour une turbulette adaptée à sa taille. Exit les oreillers, couvertures et autres couettes. Bébé est encore trop petit pour pouvoir se libérer tout seul si jamais il se cache en dessous. Aussi, les jouets de votre bambin doivent comporter la mention CE. Cette remarque est valable aussi bien pour les petits hochets que pour les plus gros objets comme les mobiles pour bébé. Vous ne devrez pas avoir de mauvaises surprises en découvrant des jeux défectueux ou des peluches qui se désagrègent, par exemple.

bébé et maman

Dans la cuisine

La cuisine est bien souvent l’une des pièces maîtresses de la maison. Lors de la préparation des repas, vous y passez beaucoup de temps. Et, comme votre enfant vous suit partout, lui aussi se balade souvent dans la cuisine. Il faut donc prêter une importance toute particulière à cette pièce truffée de dangers.

Le premier conseil à donner est de ranger tous les produits dangereux en hauteur. Il est vrai que nous stockons généralement les produits ménagers dans la cuisine. Mais, les enfants n’ayant aucune notion du danger, risqueraient d’ouvrir les bouteilles et d’ingérer des produits nocifs. Inversez donc le contenu de deux armoires, cela vous évitera de belles frayeurs. Aussi, pour éviter les blessures diverses, vous avez la possibilité de fermer les tiroirs avec un système de bloc porte. C’est très facile à utiliser, pas cher et il n’y aura plus de risque que votre enfant se retrouve avec un couteau à viande dans les mains. Un autre conseil, qui ne nécessite aucun achat, est de prendre l’habitude de tourner le manche de vos poêles lorsque vous cuisinez. De cette façon, votre bébé n’y aura plus accès et ne risque pas de se brûler en voulant faire comme vous. Si jamais vous ne voulez pas installer des protections partout dans votre cuisine, une solution existe, celle de poser une barrière à l’entrée de votre cuisine. Cela peut sembler radical pour certains, mais votre enfant ne pourra plus se rendre dans cette pièce sans surveillance. À l’heure actuelle, 24 % des accidents domestiques ont lieu dans la cuisine. Vous comprenez donc l’importance de sécuriser cette pièce.

La salle de bain

Au vu du risque de noyade, la salle de bain est également une pièce où il ne faut pas laisser votre enfant sans surveillance. Il suffit de 10 cm d’eau à votre progéniture pour se noyer. Les conseils suivants sont donc à mettre en pratique au plus vite. Cela peut paraître évident mais ne laissez jamais votre enfant seul dans cette pièce. Sélectionnez une baignoire en plastique adaptée à sa taille, votre bout de choux n’a pas besoin d’un grand bain pour lui tout seul. Ce n’est qu’une fois qu’il saura se tenir assis que vous pourrez vous passer de la petite baignoire. Dans ce cas, n’oubliez pas de sécuriser le fond de votre bain en utilisant un tapis anti-dérapant. Vous pouvez même acheter un petit siège ou un transat de bain pour qu’il soit mieux maintenu, mais attention toutefois à ne pas l’installer juste à côté du robinet.

bébé

Tout comme la cuisine, la salle de bain peut contenir des objets dangereux comme des médicaments. Il est alors conseillé de faire installer un meuble à pharmacie en hauteur (et s’il ferme à clé c’est encore mieux). Aussi, si vous stockez dans cette pièce des produits nocifs comme des teintures pour cheveux ou même vos produits de toilettes habituels, pensez à les déplacer pour que votre enfant ne puisse pas les attraper.

Les extérieurs

Sécuriser l’intérieur de votre maison, c’est bien. Mais le danger ne s’arrête pas là. Et vous verrez que, même si vous pensez faire attention, il y a toujours un moment où vous partez ouvrir au facteur, où vous allez chercher votre téléphone qui sonne à l’intérieur. Bref, les accessoires sécurisants ne remplacent pas la surveillance d’un adulte, c’est vrai. Mais rappelez-vous que vous n’êtes pas infaillible. Alors autant faire quelques petites modifications dans votre jardin et être rassuré plutôt que de paniquer dès que vous quittez votre bébé du regard.

La première chose à faire est de vérifier que les accès à votre extérieur sont sécurisés. Votre enfant peut-il les ouvrir seul ? Si c’est le cas, il faudra y remédier. Au cas où vous possédez une terrasse, une barrière peut être installée pour éviter que votre petit cascadeur ne tombe. Idéalement, elle doit faire 1m10 de haut et les barreaux doivent être verticaux. Cela évite à votre enfant de grimper et de risquer une chute encore plus dangereuse. Si vous avez une piscine, c’est pareil, la barrière est le moyen le plus efficace de le protéger de la noyade. Cependant, d’autres solutions sont possibles comme la bâche solide ou encore les bracelets qui captent si votre enfant a sauté dans l’eau. Malheureusement, ce procédé est moins efficace car vous n’êtes alerté que quand il est déjà dans l’eau.

bébé qui dort

La maison en général

Vous comprendrez que les solutions nommées ici ne sont qu’une petite partie de tout ce qu’il est possible de faire pour sécuriser au mieux votre maison. Bien d’autres choses existent sur le marché immense de la puériculture. Certaines peuvent paraître futiles quand d’autres nous semblent indispensables.

C’est le cas des protections pour les prises. Vous n’y pensez peut-être pas mais votre maison possède certainement de nombreux accès à l’électricité dans toutes les pièces. Et, comme vous le savez, les enfants adorent partir à la découverte de leur environnement et toucher à tout. Nous vous recommandons donc d’installer des caches-prises sur toutes celles qui sont non utilisées de votre logement. Cela évitera à votre enfant d’y mettre les doigts ou même un objet. Aussi, et ce sera notre dernier conseil, prêtez attention à vos fenêtres. Les maisons modernes possèdent bien souvent de grandes ouvertures basses. C’est très joli, mais c’est également dangereux. Les enfants n’ayant pas de notion du danger, l’idéal avec de faire installer un garde-corps. Cela évitera à votre petit curieux de tomber d’un ou plusieurs étages quand il arrivera à ouvrir les fenêtres. Et vous verrez, cela arrivera plus vite que vous ne le pensez.

Devenir parent est une merveilleuse aventure mais, en plus de tout l’amour que l’on ressent, l’inquiétude prend aussi sa place. C’est normal, nous sommes responsables de ce petit être si fragile. Certains pensent que sécuriser sa maison est une mauvaise idée et que c’est à l’enfant à apprendre les limites. Ils n’ont pas tort. Mais il faut bien le reconnaître, le fait de sécuriser votre maison soulagera votre charge mentale et vous saurez que vous avez moins de soucis à vous faire. Après tout, l’arrivée d’un bébé est une chose merveilleuse, pourquoi la gâcher avec des inquiétudes qui pourraient être réglées aussi facilement ?