Comment construire sa propre véranda ?

La construction d’une véranda permet d’apporter plus de lumière et d’originalité à une maison. Cependant, elle n’est pas uniquement un moyen pour embellir une propriété. Elle permet également d’obtenir un espace de vie supplémentaire. Quels sont alors les étapes à suivre pour se construire soi-même sa véranda ?

Choix du modèle de véranda à construire

Avant de se lancer dans un projet tel que la construction d’une véranda, il faudra tout d’abord en choisir le modèle. Le choix dépendra alors de plusieurs critères. Si vous aviez une contrainte au niveau de l’espace, les vérandas en PVC sont celles qui conviennent. En effet, leurs structures ne sont pas adaptées pour les grandes vérandas. Le PVC permet diverses formes d’ouverture (portes coulissantes, porte-fenêtre, etc). C’est aussi un excellent isolant thermique et c’est le moins cher de tous.

Les vérandas les plus courants sont celles en aluminium. Elles ont une bonne résistance mécanique et ne requièrent pas de fréquents entretiens. En effet, l’aluminium est un métal qui n’est pas attaqué par la rouille. Ce modèle se mariera avec tout style de maison et tous les environnements. Cependant, l’aluminium est un bon conducteur thermique, ce qui fait qu’il transmettra la chaleur aussi bien que le froid. Il faudra donc prévoir un bon système d’isolation thermique. Quant au prix, il est 20% à 40% plus cher qu’une véranda en aluminium.

veranda aménagée

Du point de vue esthétique, rien ne vaut le bois naturel pour la construction d’une véranda. Le bois apporte un côté rustique et original à une maison. De plus, c’est un excellent isolant thermique. Une véranda en bois  sera parfaite si vous avez une maison au style traditionnel. Quant au choix de la nature du bois, les professionnels préfèrent les bois exotiques tels que le teck ou le bangkiraï. Il faudra cependant préparer un budget assez important car c’est le modèle le plus onéreux de tous, à cause de la nature des matières premières utilisées.

Le modèle le plus ancien est la véranda en fer forgé ou en acier. Côté solidité, l’on peut dire que c’est le modèle le plus résistant de tous. De plus, il est très esthétique et ce style est intemporel. Il habille aussi bien les petits espaces comme les grands. Il se décline aussi en de nombreux designs et couleurs. Cependant, c’est une véranda qui se fait sur mesure, en modèle unique. Elle est de ce fait relativement chère.

Que dit la loi quant à la construction d’une véranda ?

La construction d’une véranda augmente la surface habitable d’une maison. Cela aura donc des répercussions quant à la taxe d’habitation et la taxe foncière. Une véranda est aussi soumise aux taxes diverses comme toute construction, à savoir, taxe locale d’équipement (TLE), taxe départementale des espaces naturels sensibles (TDENS), taxe pour le financement des Conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement (TDCAUE).

La nécessité d’un permis de construire va dépendre de la surface de la véranda que l’on projette de construire. Si la surface est inférieure à 40m2, il n’y a pas besoin de permis. Il faudra juste réaliser une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. Au-delà de cette surface, un permis de construire est obligatoire.

veranda blanche

Quels sont les étapes de la construction d’une véranda ?

Pour la construction d’une véranda, quelques connaissances techniques de bases sont nécessaires. Tout d’abord, il faudra bien maîtriser les technique d’isolation afin d’éviter les déperditions de chaleur. En-effet, cela risque de faire grimper la consommation en énergie de la maison. Il faudra aussi que la véranda soit bien étanche pour ne laisser passer ni air ni eau.

Si l’on souhaite faire soi-même la construction d’une véranda donc, mieux vaut opter pour les kits préfabriqués dont l’installation est moins complexe. A savoir, un kit de véranda comporte la structure et les parois de la véranda, le vitrage qui peut être double ou simple, la toiture, la gouttière et les éléments d’assemblage (vis, colle, joints d’étanchéité, etc.).Comme outils, nous aurons besoin d’une visseuse électrique, d’une perceuse à percussion, de tournevis, d’un niveau à bulle et d’un pistolet à extruder.

L’on commence la construction par les fondations de la véranda. Pour assurer la solidité de la véranda, les fondations doivent être faites en béton. Une fois coulé, on laissera sécher le béton pendant quelques semaines avant de poursuivre les étapes de la construction. Cela lui laissera le temps de bien se solidifier. Avant de procéder à la pose de l’ossatures et du socle de la véranda, le niveau du sol devra être vérifié scrupuleusement. En effet, la pose de ces ossatures doit se faire sur un sol parfaitement plan. Sur un sol bien nivelé donc, l’on prépare le socle de la véranda qui sera vissé au sol à l’aide de forets.

Ensuite, on fixe le support mural de la structure de la véranda en équerre contre le mur. En s’appuyant sur le socle et sur le support mural, on assemble la structure de la véranda. On monte un à un les panneaux par la suite pour former les trois murs de la véranda. Pour les fixer les uns contre les autres, l’on peut se servir des vis et de joints d’étanchéité. L’on peut même ajouter du mastic pour boucher les interstices laissés entre les panneaux. De la même manière que pour les murs, l’on assemble ensuite la toiture. Finalement, l’on viendra fixer les gouttières sur les rebords de la toiture.

veranda en bois

L’on termine par la finition de la véranda. Cette étape comprend la vérification de la solidité des structures. Elle consiste aussi à faire les installations électriques. On termine par le dallage du sol ou le carrelage si l’on souhaite aménager une pièce dans cette véranda. On pourrait aussi bien la laisser au naturel dans le cas où la véranda va servir pour un jardin en intérieur.

Quelles pièces pourrait-on installer dans une véranda ?

Une fois terminée, tout type de pièce pourra être installé dans une véranda. Il suffit juste de choisir le bon aménagement.

L’on peut installer une cuisine dans la nouvelle pièce de vie qui est la véranda. L’on pourra alors y partager des moments conviviaux et gourmands avec les membres de la famille ou avec des amis. Cette option sera possible dès une surface dépassant les 20m2. Petit conseil d’aménagement, il faudra choisir des meubles bas et un îlot central. Pour profiter pleinement de la vue, la table sera alors placée près des fenêtres.

Bien que cela puisse paraître surprenant, l’on peut installer une chambre dans une véranda. Cette idée originale vous permettra de profiter d’une chambre à coucher au rez-de-chaussée. De plus, l’on pourra observer les étoiles depuis son lit. Quelle idée intéressante aussi que d’apprécier le coucher de soleil depuis sa chambre.

Les ateliers trouvent souvent leur place dans les vérandas. En effet, c’est un endroit prisé par les artistes pour développer leur talent et leur créativité. De plus, l’on pourra y profiter de la lumière du jour et d’une belle vue sur un jardin. Le plus, c’est qu’un atelier ne demande pas d’importants espaces. Bref, la véranda est un lieu inspirant pour toute forme d’art : peinture, poterie… L’on peut aussi l’aménager comme une espace de détente tout simplement. L’endroit sera éclairé et bien chauffé même en hiver.